nous rejoindre sur facebook l'Université de Lorraine sur twitter
Presse

Catalogue des formations

CATALOGUE DES FORMATIONS
Recherche simple





En savoir plus

Spécialité Matière Condensée et Nanophysique (MCN)

Vous lisez : Feuilleter > Master Physique > Spécialité Matière Condensée et Nanophysique (MCN)

  • Domaine : Sciences, technologies et santé
  • Type de formation : Master
  • Lieu d'enseignement : Nancy
  • Durée : 2 ans
  • Accessible en : Formation initiale-Formation continue

Présentation

Descriptif pédagogique


L'objectif de la spécialité Matière Condensée et Nanophysique est de former des physiciens de haut-niveau dans le domaine de la matière condensée en s'appuyant sur les thématiques phares de l'université de Lorraine dans ce domaine telles que l'électronique de spin, les méthodes spectroscopiques et d'imageries appliquée aux nano-objets, les nanostructures semi-conductrices, la physique statistique hors équilibre, les méthodes théoriques et numériques appliquées aux nanosciences ainsi que les matériaux moléculaires et/ou pour la santé.

Objectifs professionnels

La spécialité MCN a pour vocation de former des spécialistes de haut niveau en Physique de la matière condensée ayant développé des aptitudes à la mise en application de modèles (physiques) complexes, à la maitrise des outils numériques et de calculs ainsi qu'à l'utilisation de techniques expérimentales de pointe dans le domaine des propriétés physiques de la matière et des matériaux, en particulier à l’échelle atomique. Par ailleurs, les UE de spécialisation doivent leur permettre de comprendre les développements actuels en physique de la matière condensée et en particulier dans le domaine des nanosciences. En effet, un des points forts de cette spécialité réside dans l'acquisition de connaissances à la fois théoriques et expérimentales sur l'élaboration et la caractérisation des propriétés électroniques, optiques, magnétiques et structurales des nanomatériaux et de leurs applications permettant ainsi l'intégration de nos étudiants dans des services de R&D en entreprise. Au-delà de la démarche scientifique rigoureuse acquise au cours de leur formation académique et de leur stage, l'intégration d'un module tertiaire permet aux étudiants d'acquérir aussi une méthode en matière de gestion de projets et connaissance des entreprises favorisant ainsi leur insertion professionnelle future. Par ailleurs, pour les étudiants poursuivant en thèse, l''immersion pendant plusieurs années dans une équipe de recherche, la prise en main de leur projet de stage de fin d'étude puis de leur doctorat, l'autonomie acquise pendant leur thèse, la multiplicité des rapports écrits (français/anglais) et des présentations orales (français/anglais) fournies pendant ces 4 années (M2+thèse), la participation à des conférences nationales et internationales sont autant de compétences et d'expériences qui pourront être valorisées professionnellement.

Compétences

Cette spécialité a pour vocation de former des physiciens ayant de solides connaissances avancées en matière condensée et possédant au moins une spécialisation dans le domaine de la physique statistique hors équilibre et/ou des méthodes numériques (DFT, Monte-Carlo et dynamique moléculaire) et/ou de la relation structure/propriétés dans les matériaux avancés ou moléculaires et/ou des nanosciences (nano-magnétisme et électronique de spin, méthodes spectroscopiques et d'imageries appliquées aux nano-objets, propriétés électroniques et optiques des nanostructures semi-conductrices et/ou des méthodes de diffraction et/ou spectroscopie sur grands instruments (synchrotrons et réacteurs à neutrons).