nous rejoindre sur facebook l'Université de Lorraine sur twitter
Presse

Catalogue des formations

CATALOGUE DES FORMATIONS
Recherche simple





En savoir plus

Spécialité Ingénierie Biomédicale (IB)

Vous lisez : Feuilleter > Master BioSciences et Ingénierie de la Santé > Spécialité Ingénierie Biomédicale (IB)

  • Domaine : Sciences, technologies et santé
  • Type de formation : Master
  • Lieu d'enseignement : Nancy
  • Durée : 2 ans
  • Accessible en : Formation initiale-Formation continue

Présentation

Descriptif pédagogique


L’objectif est de former des cadres du domaine biomédical (ingénieurs biomédicaux, ingénieurs hospitaliers, ingénieurs d’application, ingénieurs technico-commerciaux spécialistes des dispositifs médicaux, ingénieurs d’étude…) et de permettre aux étudiants qui en ont le projet de poursuivre une carrière en recherche dans le domaine de l’instrumentation biomédicale ou de l’imagerie médicale entre autres.

Les objectifs spécifiques en termes de compétences et de connaissances sont les suivants :

  • Sciences fondamentales (biophysique, mathématiques)
  • Sciences biologiques et médicales (biologie, biochimie, électrophysiologie)
  • Génie électrique (électronique, micro-informatique, instrumentation)
  • Traitements de signaux et images (signaux et imagerie biomédicale)
  • Maintenance des équipements biomédicaux, qualité et réglementation
  • Sciences de l’ingénieur appliquées en biologie, en médecine et en chirurgie…
  • Imagerie médicale, informatique de santé
  • Gérer et mener à bien le développement d’un projet en Génie Biologique et Médical multidisciplinaire : instrumentation, traitement de signal, informatique, mécanique etc.
  • Assurer différentes fonctions d’ingénierie biomédicale: conception et développement, marketing et vente, application et installation, maintenance et qualité

Objectifs professionnels

La formation professionnelle et l’acquisition de compétences transversales est assurée au travers :

  • Du contact direct avec les professionnels dès la salle de cours puisque l’enseignement de certaines UE en M1 et en M2 est entièrement assuré par des intervenants extérieurs de milieux socio-économiques publics et privés tels que : la communication, le marketing, le développement de technologies biomédicales et le transfert industriel, l’ingénierie biomédicale hospitalière, les systèmes informatiques hospitaliers, etc.
  • Des stages de M1 (12 semaines minimum, 9 ECTS) et de M2 (6 mois, 30 ECTS). Cette formation de terrain complète la formation académique et permet aux étudiants d’affiner leur choix de projet professionnel
  • De projets tutorés: les étudiants seront responsables de tâches qui leur seront confiées par des professionnels (entreprises privées, services hospitaliers, laboratoires de recherche) et qu’ils réaliseront sous leur direction et avec l’accompagnement des enseignants : travaux d’ingénierie, études de marché, état de l’art bibliographique…
  • Des contenus de formation: la familiarisation des étudiants avec leur futur environnement professionnel est favorisée au plan technique par des travaux pratiques qu’ils réalisent sur des matériels biomédicaux hospitaliers: pompes, respirateurs, moniteurs paramétriques, etc.
  •  Du lien avec les anciens étudiants: dès le M1, dans le cadre d’UE d’insertion professionnelle, une dizaine de professionnels, anciens diplômés de la formation interviendront dans cette UE pour présenter leur activité et les divers métiers possibles à l’issue de la formation.

Compétences

La spécialité présente 2 parcours qui se différencient en termes d’objectifs professionnels au travers d'UE spécifiques :

  • Le parcours « Ingénierie Biomédicale Hospitalière » (IBH) correspond à la spécialité IBH du Master ISSM actuel. Il vise à former des ingénieurs biomédicaux au sein des établissements publics et privés de soins ou dans les entreprises qui fabriquent tout type de dispositif biomédical
  • Le parcours « Cybernétique, Instrumentation et Image pour la BioLogie et la MédecinE » (CIIBLE) est une création qui s’appuie sur la mise en commun d’UE du Master BSIS et du Master ISC, concernant l’instrumentation, la modélisation de systèmes et le traitement de données appliqués aux techniques et technologies biomédicales, afin de former des ingénieurs dans les secteurs R&D des organismes publics et privés. Ce parcours intéresse certains étudiants de la spécialité IBH actuelle et certains étudiants de la spécialité « Systèmes & TIC » du Master ISC.

Informations complémentaires

Dans le cadre d’une collaboration en place depuis 2002, les étudiants de l’option Technologies Médicales de l’ESSTIN (Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’Ingénieur de Nancy) viennent compléter leur cursus en validant des UE de M1 et M2.

Au sein du Master BSIS, cette approche sera étendue et renforcée pour les étudiants du Master ISC (Ingénierie des Systèmes Complexes) qui pourront, dans le cadre de leur formation de M1 et M2, suivre des UE du Master BSIS en M1 et être inscrit en parcours de M2 partagé entre les 2 Masters.

Il s’agit d’un échange visant une fertilisation croisée des formations en recherche dans le domaine de l’instrumentation et de l’imagerie biomédicales.