nous rejoindre sur facebook l'Université de Lorraine sur twitter
Presse

Catalogue des formations

CATALOGUE DES FORMATIONS
Recherche simple





En savoir plus

Spécialité Droit des affaires transfrontières

Vous lisez : Feuilleter > Master Droit de l'Entreprise > Spécialité Droit des affaires transfrontières

  • Domaine : Droit, économie, gestion
  • Type de formation : Master
  • Lieu d'enseignement : Metz
  • Durée : 2 ans
  • Accessible en : Formation initiale-Formation continue

Présentation

Descriptif pédagogique


Le Master spécialité Droit des affaires transfrontières – DATF fait partie des Masters proposés dans le domaine "droit, économie, gestion".

Il se déroule sur 4 semestres, soit 2 années, appelées M1 et M2.

La formation du Master II DATF s’insère dans un riche canevas d’échanges entre diverses universités étrangères et l’Université de Lorraine. C’est le point fort de cette formation d’où son appellation « transfrontières », terme choisi pour illustrer la collaboration avec des universités de pays immédiatement voisins regroupés au sein de la structure Université de la Grande région (Lorraine, Sarre, Palatinat, Luxembourg, Wallonie).

Les universités partenaires pour la double diplomation sont :

  •  L’université d’Abertay Dundee (Royaume-Uni): Bachelor with honours
  •  L’université de Trèves : LLM/Magister juris
Une coopération a été mise en place avec l’IDL de Lausanne (Institut suisse de Droit comparé de Lausanne), coopération dont ont bénéficié des étudiants locuteurs de langues rares (ex. Turc, Swahili).

Le M II droit des affaires dans sa configuration de double diplomation avec l’Allemagne (et alternativement l’Ecosse) est le point d’orgue d’un parcours entièrement intégré avec deux universités allemandes partenaires et parties de l’Université de la Grande Région (UGR).

A ceci se rajoutent des échanges dont un non-diplômant avec le avec le Chicago Kent College of Law (USA) possibilité de séjour en M1, S1 et un autre avec l’université d’Etat de Tioumen (Russie). L'université d'Etat de Tioumen en Russie propose aux étudiants d'obtenir un certificat de droit russe au bout de deux semestres.

Outre cette coopération institutionnelle entre universités, l’intervention de professionnels allemands et Luxembourgeois issus de cabinets reconnus (partenaires passés et actuels à titre d’exemple : Hogan Lovells LLP Munich, BDO Düsseldorf, Wildgen and Partners Luxembourg, etc.) donne une dimension pratique internationale renforcée aux enseignements.

Objectifs professionnels

La spécialité « Droit des affaires transfrontières » vise à former des juristes spécialisés en droit des affaires et capables de travailler dans une autre langue européenne, avec des connaissances en au moins un autre droit européen. Le but est :

  • de donner aux étudiants une méthodologie du droit comparé, préalable indispensable à l’acquisition d’éléments empruntés à d’autres systèmes juridiques ;
  • de leur fournir les éléments nécessaires à la pratique du droit des affaires dans un contexte transfrontalier particulier, celui de la Grande région Sarre-Lorraine-Luxembourg, par l’intervention de professionnels et d’universitaires allemands, français et luxembourgeois ; le contenu des cours et la composante linguistique renforcée répondent en partie à une demande expresse du monde professionnel régional ;
  • de permettre ainsi l’insertion professionnelle des étudiants dans leur environnement économique et professionnel immédiat, à savoir les marchés du travail allemands, français et luxembourgeois (notamment les cabinets allemands français et luxembourgeois, les entreprises et secteur bancaire luxembourgeois). La présence d’institutions de l’Union européenne dans le voisinage géographique proche de Metz (Cour de justice de l'Union européenne Luxembourg, Parlement UE Bruxelles et Strasbourg) est un autre élément à prendre en considération.
Au-delà d’une simple spécialité franco-allemande ou franco-britannique, la finalité de la formation est donc l’intégration des étudiants dans le contexte juridique et économique particulier de la région.

Compétences

  • Précision du raisonnement juridique.
  • Capacité à effectuer des recherches et à travailler avec des droits étrangers.
  • Aptitude à travailler dans un environnement international avec des interlocuteurs provenant d'horizons différents.
  • Capacité à travailler en groupe.
  • Esprit de synthèse.

Informations complémentaires

M2 :

Au cours de la 2e année de Master se déroulant à Metz (M2), les étudiants des trois parcours assisteront au premier semestre S1 à un tronc commun, à savoir des enseignements de droit français, allemands et luxembourgeois, renforcé par des séminaires en langue allemande ou anglaise.

Pour tous, il y aura une initiation à la common law et à la terminologie juridique anglaise et/ou allemande.

Le deuxième semestre S2 sera consacré à un stage professionnel en cabinet ou entreprise à vocation internationale, anglo-saxon, allemand, français ou luxembourgeois (ou un autre pays du Bénélux). Il débouchera sur la rédaction d'un rapport de stage.

Pour les étudiants les plus méritants du S1, possibilité d’un stage rémunéré à L’Institut de Droit comparé de Lausanne (Suisse)