nous rejoindre sur facebook l'Université de Lorraine sur twitter
Presse

Catalogue des formations

CATALOGUE DES FORMATIONS
Recherche simple





Master Autonomie et résilience : ressources et réseaux

Vous lisez : Feuilleter > Master Autonomie et résilience : ressources et réseaux

  • Domaine : Sciences, technologies et santé
  • Type de formation : Master
  • Niveau d'accès : BAC+3

Présentation

Descriptif pédagogique


Le master AUTONOMIE ET RÉSILIENCE : RESSOURCES ET RÉSEAUX (A3R) est destiné aux étudiants et professionnels souhaitant s’engager dans le domaine demandeur du maintien de l’autonomie, de la coordination des services et de l’accompagnement des personnes en risque de dépendance, en particulier les personnes âgées ou en situation de handicap.

Dans un contexte où les déserts médicaux progressent, la recrudescence des maladies chroniques associée à l’allongement de la durée de vie favorise des tensions sociétales et le défi démographique ainsi imposé nécessite l’émergence de nouveaux métiers pour conduire des approches et des dispositifs inédits. En réponse, le master A3R dispense une formation professionnalisante basée sur une approche par compétences et positionnée, à l’interface entre l’ingénierie et les technologies pour la santé et les sciences humaines.

Le master A3R s’adresse aux étudiants en formation initiale ou en formation continue, issues des Licences des différents domaines universitaires (Sciences, Technologies, Santé – Sciences Humaines et Sociales – Droit, Économie, Gestion – Arts, Lettres, Langues), sensibilisés à la problématique de la santé et de l’autonomie. Il offre aussi la possibilité d’une poursuite d’études pour une double-compétence aux titulaires des diplômes d’état dans le domaine sanitaire et social (ex. : infirmiers, ergothérapeutes, etc.) ayant acquis le grade de Licence.

La formation met l’accent sur :

- une approche pluridisciplinaire plaçant l’étudiant au cœur de l’apprentissage, essentielle pour analyser la pluralité et les singularités des dimensions mises en jeu dans l’autonomie et développer les capacités d’ingénierie et de gestion de projets pour mettre en œuvre des réponses appropriées ;

- une formation méthodologique, systémique et culturelle , intégrant l’évolution des technologies et les systèmes de santé en France, dans la nouvelle grande région administrative et les divers territoires frontaliers ;

- une équipe pédagogique d’enseignants, de chercheurs et de professionnels « du terrain », sachant transmettre et mobiliser des savoirs opérationnels en lien avec la recherche et les milieux socioprofessionnels, pour développer chez les étudiants les capacités d’analyse, de diagnostic et de remédiation de situations menaçant l’autonomie, avec le souci constant de la pertinence de l’action menée.

Objectifs professionnels

    Le master A3R a été conçu à partir du besoin constaté de nouveaux professionnels de haut niveau capables de conduire une analyse holistique des situations souvent complexes pouvant menacer l’autonomie de la personne. La maquette pédagogique a donc été construite afin de développer 5 compétences spécifiques autour de la problématique de l’ingénierie et de la coordination de l’autonomie et de la santé :

1) Savoir établir un diagnostic global de situation dans le cadre d’un conseil à un bénéficiaire ou à une structure

2) Savoir construire un projet d’action intégrant les dimensions humaines, socioéconomiques, techniques, juridiques et éthiques

3) Savoir élaborer un maillage des ressources et manager un réseau

4) Savoir coordonner les actions à mener et évaluer leur pertinence

5) Savoir innover et entreprendre, en facilitant l’adéquation des objectifs de recherche avec les besoins des usagers

Débouchés

• Chef de projet ou gestionnaire de pôles de conseil et de coordination pour l’autonomie, de structures d’accueil spécialisées, ou d’entreprises dans la R&D technologique en lien avec la Silver économie, le secteur de l’équipement et les sociétés de services à la personne

• Cadres dans des organismes d’aide aux personnes dépendantes, des structures d’accueil spécialisées et centres de rééducation/réadaptation, des administrations et collectivités, compagnies d’assurance, secteur associatif…

• Doctorat et recherche dans le domaine de l’équipement et des technologies d’adaptation pour l’autonomie ou dans le domaine psychosocial