nous rejoindre sur facebook l'Université de Lorraine sur twitter
Presse

Catalogue des formations

CATALOGUE DES FORMATIONS
Recherche simple





En savoir plus

Spécialité Technologies de la traduction

Vous lisez : Feuilleter > Master Langues étrangères appliquées > Spécialité Technologies de la traduction

  • Domaine : Arts, Lettres et Langues
  • Type de formation : Master
  • Lieu d'enseignement : Metz
  • Durée : 2 ans
  • Accessible en : Formation initiale-Formation continue

Présentation

Descriptif pédagogique

Développer les compétences en traduction spécialisée, sachant que cette dernière représente près de 90% du volume total des traductions.
  • compétence de traducteur professionnel : traduction et interprétation en langue de spécialité: français, anglais, allemand, italien, espagnol, japonais, chinois, néerlandais ; traduction technique, traduction économique, traduction juridique, traduction générale et éditoriale, traduction de contenus de sites Web, localisation (francisation) de logiciels, sites Web, jeux vidéo, interprétation de liaison, interprétation consécutive, terminologie, création de corpus.
  • maîtrise de la traduction spécialisée (humaine, automatique, assistée par ordinateur) donnant accès aux métiers de traducteur, réviseur, terminologue, rédacteur, gestionnaire documentaire, gestionnaire de projet.

Objectifs professionnels

La spécialité vise à former des traducteurs maîtrisant les supports multimédias et les nouvelles technologies de l’information et de la communication, possédant une bonne connaissance des ressources terminologiques et des outils informatiques d’aide à la traduction : Traduction Assistée par Ordinateur, systèmes de gestion de projets de traduction, bases terminologiques, mémoires de traduction, outils de post-édition (révision, correction). La spécialité reprend les caractéristiques principales du label de qualité EMT (Master Européen de traduction) qui correspondent aux six compétences professionnelles que doivent acquérir les diplômés :

  • Compétences en matière de prestation de services de traduction (y compris la gestion des relations avec la clientèle).
  • Compétences linguistiques et interculturelles (maîtriser les langues sources et les langues cibles, être capable de résumer un texte et de comprendre les informations comportant des références culturelles).
  • Compétences en matière d'extraction d'information (être capable de rechercher des informations et de recouper plusieurs sources d'informations en faisant preuve de discernement).
  • Compétences technologiques, en particulier en matière de traitement des mémoires de traduction et de gestion de la terminologie.
  • Compétences thématiques (se spécialiser dans un domaine pour devenir un professionnel de la traduction).

Compétences

  • compétence de traducteur professionnel : traduction et interprétation en langue de spécialité : français, anglais, allemand, italien, espagnol, japonais, chinois, néerlandais ; traduction technique, traduction économique, traduction juridique, traduction générale et éditoriale, traduction de contenus de sites Web, localisation (francisation) de logiciels, sites Web, jeux vidéo, interprétation de liaison, interprétation consécutive, terminologie, création de corpus
  • maîtrise de la traduction spécialisée (humaine, TA, TAO) donnant accès aux métiers de traducteur, réviseur, terminologue, rédacteur, gestionnaire documentaire
  • maîtrise des outils technologiques et de gestion de projet : supports multimédias et nouvelles technologies de l’information et de la communication, outils informatiques d’aide à la traduction : Traduction Assistée par Ordinateur, systèmes de gestion de projets de traduction, bases terminologiques, mémoires de traduction, outils de post-édition (révision, correction)

Informations complémentaires

  • Stages :
Le stage professionnel à l'étranger, s'étend de 3 à 6 mois selon la spécialité et peut être prolongé. Il donne l'occasion à l'étudiant de valoriser les compétences acquises et de concrétiser son projet professionnel. Le semestre dans une université partenaire, en ERASMUS ou sous une autre forme, peut constituer une alternative. L'essentiel étant d'encourager la mobilité et l'ouverture à l'international.
  • Master 1 : stage obligatoire au 2ème semestre, d’une durée de 3 mois
  • Master 2 : stage obligatoire au 2ème semestre, d’une durée de 3 mois minimum, 6 mois conseillés
  • Exemples de structures d’accueil des stagiaires :
  • Pour les étudiants de Master 1ère année, le stage (d’une durée de trois mois minimum) peut être un stage de traduction ou un stage effectué dans une entreprise à dominante multilingue forte : il peut donc être effectué chez un traducteur indépendant, dans une agence ou société de traduction, dans un organisme ou institution (institutions européenne, ONG) dans lesquels la traduction représente une activité importante, dans une entreprise qui possède un service de traduction en interne. L’étudiant peut également effectuer son stage dans le domaine de la formation en langues ou la gestion de projets de traduction. Un séjour Erasmus dans une université partenaire peut constituer une alternative.
  • Pour les étudiants de Master 2ème année, le stage (également d’une durée de trois mois minimum) doit obligatoirement être un stage d'ingénierie multilingue.