Catalogue des formations de l’Université de Lorraine

Master Géosciences Pétrolière Ingénierie Réservoirs

Master Sciences de la Terre et des planètes, environnementparcours-type Géosciences Pétrolière Ingénierie Réservoirs

La Mention STPE a été poursuivie grâce au rôle moteur des laboratoires Nancéiens, qui couvrent tout le panel des Géosciences abordés dans notre formation. Un des objectifs est d’initier tous les étudiants à la recherche, qu’ils s'orientent par la suite vers une carrière dans le public ou le privé et d'intégrer leur formation dans l’activité des laboratoires. La proximité géographique des laboratoires de recherches (GéoRessources, LEMTA, LRGP, LIEC au sein de la FST- Campus Sciences et sur le site d'ARTEM ou Brabois permet de proposer un réel échange entre étudiants et chercheurs.

Les objectifs de la spécialité GEIR (Géologie Énergies - Ingénierie Réservoirs) sont de former des spécialistes capables de poursuivre leur carrière dans l’industrie ou en écoles doctorales dans divers domaines de recherche: géologie, géophysique, géothermie, géochimie, transports en milieux poreux, informatique et modélisation numérique.

Détails sur cette formation

Niveau d'accès Bac+3, Bac+4
Localisation Nancy et agglomération
Modalités d'études Présentiel
Laboratoire(s) de recherche associé(s) OTELo - Observatoire Terre et Environnement de Lorraine, CRM2 - Cristallographie, Résonance Magnétique et Modélisations, LRGP - Laboratoire Réactions et Génie des Procédés, CRPG - Centre de Recherches Pétrographiques et Géochimiques, LIEC - Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux, LEMTA - Laboratoire d'Energétique et de Mécanique Théorique et Appliquée, IJL - Institut Jean Lamour, GeoRessources - GeoRessources
Nom officiel Master Sciences de la Terre et des planètes, environnementparcours-type Géosciences Pétrolière Ingénierie Réservoirs
Stage Oui
Eligible au Compte Personnel de Formation Non
Contact Irina PANFILOV irina.panfilova@univ-lorraine.fr

Description

L’offre de formation du Master STPE couvre un large spectre thématique avec pour ambition de répondre aux défis et enjeux des Géosciences à l’aube du XXIe siècle depuis des questions fondamentales (origine du système solaire, des planètes, différenciation terrestre, transferts lithosphériques, formation des croûtes continentales et océaniques, formation et protection des sols...) en passant par des questions plus appliquées en relation avec l’exploration, la modélisation, l’exploitation et la valorisation des ressources minérales et énergétiques, jusqu’à la gestion de l’eau, des sols et de l’environnement.

Ces thèmes sont traités de manière théorique et pratique par une formation de Master qui s’appuie sur la compréhension des grands cycles géochimiques en relation avec la dynamique terrestre associée au traçage et à la quantification des processus géologiques associés. Ces notions fondamentales sont mises au service d’une meilleure compréhension de l’histoire ancienne ou récente de notre planète, de la formation de gisements de ressources minérales et énergétiques et du comportement des polluants dans les sols, les eaux et l’environnement en général avec pour objectif la gestion durable et la remédiation des environnements pollués. Le domaine des ressources minérales est également traité suivant les aspects exploration, modélisation, évaluation, exploitation et valorisation. Ces thématiques sont déclinées en 8 parcours :

  1. Terres-Planète
  2. Systèmes Métallogéniques : Géologie et Exploration
  3. Mining and Risk Engineering
  4. Géologie-Énergies Ingénierie Réservoirs
  5. Sols Eaux Environnement
  6. Gestion des Ressources en eaux Souterraines et Environnement
  7. Eaux de Surface, Ressources, Gestion, Aménagement
  8. Georesources Engineering ERASMUS MUNDUS

GEIR (Géologie Énergies - Ingénierie Réservoirs) vise à former les étudiants dans trois domaines de compétences selon les trois parcours suivants :

  • GE - la caractérisation et l'analyse géologique et géophysique des systèmes pétroliers et géothermiques   et plus généralement des réservoirs (sédimentologie et structure des réservoirs, analyse des bassins, systèmes tectoniques, géostatistique, géochimie organique)
  • GN - la représentation intégrée 3D des objets géologiques (réservoirs) et l’étude géostatistique des données s’y rapportant
  • IHR - les processus hydro-thermodynamiques lors de l'exploitation des ressources souterraines d'énergie et stockages du gaz, leur base physique, leurs modèles mathématiques et leur modélisation.

 Ce parcours a lieu sur le site de l’Ecole Nationale Supérieure de Géologie à Brabois.

 

Tout savoir sur cette formation

GPIR comporte 3 orientations :

  • Géologie-Energies (GE)
  • Géologie Numérique (GN)
  • Ingénierie et Hydrodynamique des Réservoirs (IHR)

La formation est organisée en deux semestres permettant d’obtenir 60 crédits européens au total. Le semestre S9 (30 crédits) représente une formation académique constituée de cours théoriques et pratiques dispensés par des experts nationaux et internationaux. Le semestre S10 (30 crédits) est consacré au stage de recherche.

 

2018: M2-Sciences de la Terre et des planètes, environnement

   
 

CNU

ECTS

SEM S9 Géologie-Energies Ingénierie Réservoirs

 

30

ORI Numerical geology (GN)

 

30

UE reservoir uncertainty

35

3

UE C++ and database

27

6

UE Software development

27

3

UE Geomodelling of Mineral Resources

36

3

UE Geomathematics

27

6

UE Geomodelling Research seminars

36

3

UE Algorith. progr. Visualization

27

3

UE Bibliographic work (project)

35

3

ORI Géologie-Energies (GE)

 

30

UE Formations sédimentaires

35

6

EC formations carbonatées

   

EC formations silico-clastiques

   

UE Analyse structurale et dynamique des bassins

35

6

EC éléments d'analyse structurale

   

EC dynamique des bassins

   

UE Géophysique d'exploration

35

6

EC les outils de la géophysique

   

EC étude de cas

   

UE Géomodélisation des bassins et incertitudes

35

6

EC géomodélisation

   

EC incertitude

   

UE Transferts de fluides et de chaleur

35

3

UE Formation par la recherche (projet)

35

3

ORI Ingénierie et Hydrodynamique des Réservoirs (IHR)

 

30

UE Reservoir drive mechanisms

60

6

EC Natural drive mechanisms of production

   

EC Techniques and mechanisms of enhanced oil recovery

   

UE Unconventional reservoirs of energy

62

3

UE Oil and gas systems

 

6

EC Thermodynamics of reservoirs and phase transitions

62

 

EC Oil and gas reservoirs and underground storages

60

 

UE Wells: drilling, production, testing & stimulation

62

3

UE Enhanced Oil Recovery

 

6

EC Physicochemical hydrodynamics of enhanced oil recovery

60

 

EC Numerical simulation of the recovery techniques

62

 

UE Economics of energy

62

3

UE Bibliographic research (project)

62

3

SEM S10 GEIR

 

30

   UE Internship

 

30

Total

 

60

Il est fortement recommandé de prendre contact avec les laboratoires d’accueil du Master STPE pour prédéfinir le stage de recherche du M2.

Liste des compétences et niveaux attendus en fin de formation

De façon générale, le master STPE permet aux étudiants de maitriser les compétences fondamentales et théoriques suivants les objectifs des M2, plus ou moins recherche/études appliquées. Les étudiants issus du Master STPE, sont capables de coordonner des études sur différents types de terrains, de mettre en œuvre et réaliser en autonomie une démarche expérimentale pour répondre à une problématique (depuis sa conception jusqu’à l’analyse critique des résultats obtenus), d’établir et formaliser les résultats scientifiques et de mettre en forme des rapports d’activité ou de présentations orales.

Les objectifs de la formation en termes de compétences sont propres à chacune des spécialités :
En fin du cursus GE, l’étudiant maitrise l’étude de la prospection minière et pétrolière, l’estimation qualitative et quantitative des formations géologiques à partir de données diagraphiques, la caractérisation des réservoirs dans les domaines carbonates et clastiques, l'utilisation de la géothermie, les études préalables aux chantiers de génie civil, la protection de l'environnement tel que l'étude de risques naturels ou glissements de terrain, ou de risque de pollution des sols et des eaux. 
En fin du cursus GN, l’étudiant a des solides connaissances en informatique, géostatistique et mathématiques appliquées. Il a les compétences pour modéliser et caractériser des réservoirs, en utilisant les outils de la géophysique de réservoir. L'ingénieur modélisation et simulation intervient dans toutes les phases menant au développement d'un outil logiciel. Il maitrise des outils de conception assistée par ordinateur (CAO) et du langage de programmation.
En fin du cursus IHR, l’étudiant maitrise la modélisation physique et numérique des écoulements et des phénomènes de transport et de transfert des matières dans des structures poreuses. En tant que chercheur, il maîtrise les techniques d'analyse, l'instrumentation de laboratoire et la conduite d'expériences. Des compétences en géologie sédimentaire structurale et en géophysique pétrolière (pétrophysique) sont également attendues.

Le Master STPE s’adresse principalement à des étudiants titulaires d’une Licence ou niveau équivalent (180 ECTS) en Sciences de la Terre, Eau, Biologie-Géologie, Géographie Physique, Physique-Chimie ; tous les dossiers sont relus et jugés en fonction du parcours propre à chaque étudiant.

Les droits d’inscription aux diplômes nationaux sont fixés annuellement par arrêté ministériel. Consultez le détail.

Le coût de la formation correspond à l'Université française,  https://www.univ-lorraine.fr/inscriptions/%20frais

Pour étudier dans l’enseignement supérieur universitaire à l'étranger, un étudiant du M STPE doit présenter au responsable de formation le projet d'échanges de la formation équivalente. Après le séjour à l'étranger il doit présenter la preuve éventuelle de l’admission et de la réussite d'un ou plusieurs modules d'enseignement supérieur à l'étranger.

Et avant / et après

L’accès au M2 GEIR est de plein droit pour les étudiants ayant validé le M1 de l’UL.

Les étudiants étrangers peuvent être admis directement en M2 en justifiant leur diplôme de fin d’études de l’enseignement supérieur, accompagné obligatoirement du relevé de notes et une attestation provisoire de réussite de M1. Les dossiers de candidature étrangère pour le M2 seront examinés et sélectionnés par la commission d'admission du M STPE.

L’Université de Lorraine, désireuse de mieux accompagner ses étudiants dans la construction de leurs parcours universitaires et professionnels, a fait le choix de systématiser ses enquêtes d’insertion. Les étudiants du master sont enquêtés à la structuration de l’emploi du temps, à l’organisation et aux parcours d’études et aux aspects majeurs de la vie matérielle (ressources, logement, etc.).

Dans le secteur public : accès aux activités de recherche et d'enseignement supérieur dans divers Etablissements Publics à caractère scientifique et technique (Universités, Ecoles, CNRS, …), ou à caractère industriel et commercial.

Dans le secteur privé : accès aux bureaux d'études et entreprises selon les secteurs

  • ingénieur géologue de formations sédimentaires, magmatiques et métamorphiques, géothermie,
  • ingénieurs modélisateurs, développement/gestion de logiciels et codes de calcul,
  • ingénieurs réservoir, ingénieurgéologue en caractérisation et modélisation.

Découvrez les résultats des enquêtes sur le devenir des étudiants diplômés de cette formation menées par l'observatoire de la vie universitaire.

La validation des acquis de l'expérience permet l'obtention de tout ou partie d'un titre ou d'un diplôme. En savoir plus.

VOUS ETES ?

Choisissez votre profil