Catalogue des formations de l’Université de Lorraine

Master Gestion des Ressources en eaux Souterraines et Environnement

Master Sciences de la Terre et des planètes, environnement parcours-type Gestion des Ressources en eaux Souterraines et Environnement

La spécialité de M2 Eau est orienté sur la caractérisation des écoulements et les transferts en milieux poreux, les méthodes de protection des nappes, et sur les aspects environnementaux liés au génie civil. Les enseignements, dispensés par des intervenants universitaires et/ou du secteur industriel visent à présenter les méthodes et les outils dans les disciplines de base (hydrogéologie quantitative et appliquée, méthodes numériques en hydrogéologie et environnement, méthodes de dépollution des formations aquifères et des sols, ….) d'un futur spécialiste en hydrogéologie environnementale. Dans ce parcours, une attention particulière est portée sur l'économie, la santé publique et le cadre réglementaire sur l'eau et l'environnement sans pour autant négliger les interactions zone non-saturée/systèmes aquifères ou encore la gestion du cycle de l'eau en milieu urbain. Via les sujets de stage, ce parcours permet une orientation vers l'ingénierie ou la recherche.

Ce Parcours a lieu sur le site de l’Ecole Nationale Supérieure de Géologie à Brabois.

Le M1 se réalise au sein de la Faculté des Sciences de l'université de Lorraine ou dans une autre université.

Détails sur cette formation

Niveau d'accès Bac+4, Bac+3
Localisation Nancy et agglomération
Modalités d'études Présentiel
Laboratoire(s) de recherche associé(s) LIEC - Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux, GeoRessources - GeoRessources
Nom officiel Master Sciences de la Terre et des planètes, environnement parcours-type Gestion des Ressources en eaux Souterraines et Environnement
Stage Oui
Eligible au Compte Personnel de Formation Non
Contact(s) Fabrice Golfier (fabrice.golfier@univ-lorraine.fr)

Description

L’offre de formation du Master STPE couvre un large spectre thématique avec pour ambition de répondre aux défis et enjeux des Géosciences à l’aube du XXIième siècle depuis des questions fondamentales (origine du système solaire, des planètes, différenciation terrestre, transferts lithosphériques, formation des croûtes continentales et océaniques, formation et protection des sols, …) en passant par des questions plus appliquées en relation avec l’exploration, la modélisation, l’exploitation et la valorisation des ressources minérales et énergétiques, jusqu’à la gestion de l’eau, des sols et de l’environnement.

 

Ces thèmes sont traités de manière théorique et pratique (visites de laboratoires, de sites industriels, Travaux Pratiques, projets et nombreux terrains) par une formation de Master qui s’appuie sur la compréhension des grands cycles géochimiques en relation avec la dynamique terrestre associée au traçage et à la quantification des processus géologiques associés. Ces notions fondamentales sont mises au service d’une meilleure compréhension de l’histoire ancienne ou récente de notre planète, de la formation de gisements de ressources minérales et énergétiques (exploration, modélisation, évaluation, exploitation, valorisation) et du comportement des polluants dans les sols, les eaux et l’environnement en général avec pour objectif la gestion durable et la remédiation des environnements pollués.

Le master STPE s’appuie sur un large panel de laboratoires lorrains en Géosciences, reconnus à l’échelle nationale et internationale, regroupés au sein de l’Observatoire en Sciences de l’Univers OTELo (Observatoire Terre Environnement de Lorraine).

Les laboratoires de GeoRessources, du LIEC, du LSE, du CRPG et de LOTERR sur le pôle de Metz constituent un socle fort pour la recherche abordée dans le Master grâce à leur proximité géographique. Ce socle est consolidé au niveau de l’enseignement par l’intervention de nombreux chercheurs aussi bien en M1 qu’en M2, et la forte implication des écoles d’ingénieurs de l’ENSG et de Mines Nancy pour certaines spécialités de M2.

 Structuration du Master STPE

Après un tronc commun en S7, les étudiants choisissent entre deux orientations en S8 : Systèmes Terre-Ressources ou Systèmes Sols-Eaux. Un stage d’au moins 6 semaines est obligatoire en S8. Puis 7 parcours sont proposés par l’Université de Lorraine à l’entrée du M2. Le S10 correspond à un stage en laboratoire ou entreprise, de 4 à 6 mois :

  1. Terres-Planètes (FST Nancy)
  2. Systèmes Métallogéniques : Géologie et Exploration (FST Nancy)
  3. Exploitation Des Ressources Minérales & Risques (Mines Nancy)
  4. Géosciences Pétrolières Ingénierie Réservoirs (ENSG Nancy)
  5. Sols Eaux Environnement (FST Nancy)
  6. Gestion des Ressources en eaux Souterraines et Environnement (ENSG Nancy)
  7. Eaux de Surface, Ressources, Gestion, Aménagement (UFR-SHS Metz)

Tout savoir sur cette formation

L’enseignement s’articule autour de 8 modules: Hydrogéologie quantitative, Caractérisation et remédiation des sites et sols pollués, Aquifère de socle et systèmes fracturés et karstiques, Bassin versants, Aménagement et gestion, Stockage et gestion de la ressource en eau et des déchets, Etude de cas – de l’appel d’offre à la gestion de projet, Initiation et formation à la recherche et Projet de fin d’étude de master (stage en laboratoire ou en entreprise)

Liste des compétences et niveaux attendus en fin de formation

Les objectifs de la formation en termes de compétences sont propres à chacune des spécialités. Mais de façon générale, le master permet aux étudiants de maitriser les compétences fondamentales et théoriques suivants les objectifs des M2, plus ou moins recherche/études appliquées. Les étudiants issus du Master STPE, sont capables de coordonner des études sur différents types de terrains (que ce soit des analyses de sols, d’eaux, de minerais ou autres échantillons), de prévoir des analyses chimiques adéquates à mener dans des laboratoires, d’établir et formaliser les résultats scientifiques et de mettre en forme des rapports d’activité ou d’en faire un retour sous forme de présentations orales.

  • Analyser, faire une synthèse, structurer des ensembles de données, des résultats pour en donner une interprétation univoque et la présenter
  • Connaître le cycle de l’eau et des éléments, les intéractions eau, air et sol ainsi que les paramètres influençant la qualité et la quantité des ressources en eau.
  • Mettre en oeuvre et réaliser en autonomie une démarche expérimentale pour répondre à une problématique : depuis sa conception jusqu’à l’analyse critique des résultats obtenus
  • Mobiliser les concepts fondamentaux et les technologies de minéralogie, pétrologie, sédimentologie,pétrographie, géophysique, géotechnique et paléontologie pour traiter une problématique du domaine ou analyser un document de recherche ou de présentation.
  • Identifier et caractériser les objets géologiques à toutes échelles : en analyser les origines et l'activité présente éventuelle, en extraire des applications (ressources, risques, environnement, aménagement...).
  • Utiliser les appareillages scientifiques de terrain et de laboratoire pour repérer, reconnaître des formations géologiques et des roches, cartographier, prélever des échantillons et les analyser.

     

Les droits d’inscription aux diplômes nationaux sont fixés annuellement par arrêté ministériel. Consultez le détail.

Et avant / et après

ingénieur hydrogéologue, ingénieur sites et sols pollués, ingénieur en exploitation des carrières, ingénieurs en géothermie (évaluation, exploitation des ressources et suivi de forages géothermiques), enseignement/recherche

 

 

 

La validation des acquis de l'expérience permet l'obtention de tout ou partie d'un titre ou d'un diplôme. En savoir plus.

VOUS ETES ?

Choisissez votre profil