Catalogue des formations de l’Université de Lorraine

Intensification des Procédés

  • La formation aborde une palette large de nouvelles technologies et présente des pistes pour le développement de technologies innovantes permettant de répondre au cahier des charges d’une problématique donnée.
  • Un travail en groupe sur des cas réels est prévu.    

Détails sur cette formation

Localisation Nancy et agglomération
Modalités d'études Présentiel
Laboratoire(s) de recherche associé(s) LRGP - Laboratoire Réactions et Génie des Procédés
Tarif 1650 euros - Déjeuner compris
La formation délivre Attestation de formation
Eligible au Compte Personnel de Formation Non
Contact(s) ensic-partenariats@univ-lorraine.fr - 03 72 74 36 21

Durée et dates de la formation

Dates de la formation 2, 3 et 4 juillet 2019
Durée de la formation 3 jours - 21 heures

Description

  • Familiariser les participants avec le concept d'intensification des procédés.
  • Connaître les intérêts techniques, économiques et environnementaux de l'intensification des procédés.
  • Connaître les technologies et les méthodologies d'intensification, à l'échelle du laboratoire et de la production, à l'échelle de l'équipement et du procédé.
  • Savoir sélectionner les stratégies d'intensification et choisir les équipements les plus appropriés pour aborder un problème.
  • Savoir évaluer l'intérêt de la transposition batch-continu d'un procédé chimique et choisir les technologies adaptées.

Tout savoir sur cette formation

1ère journée :

  • présentation générale des outils et méthodes d'intensification des procédés et des technologies emblématiques
  • étude de cas personnalisés (1/3) : il est demandé aux participants de proposer des problèmes réels (procédés, réacteurs, problématique, etc.) qui feront l’objet d’une étude d’intensification pendant la formation ; des groupes seront formés pour appliquer à ces problèmes les méthodologies d’analyse d’intensification ;pour des raisons de confidentialité, il est demandé aux participants qui proposeront de tels problèmes de banaliser certaines informations pour que le travail en groupe soit possible, sans perdre le réalisme du problème posé
  • intensification par microstructuration : temps caractéristiques, couplages, efficacités, nombre d’unités d’opération, hiérarchie des phénomènes couplés, effets d'échelles sur la hiérarchie, intensification sélective
  • cas d'étude d'intensification par microstructuration appliquée à un problème d’échangeur de chaleur

2ème journée :

  • micromélangeurs : principe de mélange et impact sur la sélectivité, temps de mélange, temps de réaction, types de micromélangeurs statiques et dynamiques, théorie du mélange laminaire, abaques de comparaison des micromélangeurs, mélange et sélectivité (impact quantitatif), illustrations par des cas d’étude
  • contrôle des réactions exothermiques : analyse de la compétition entre phénomènes, stratégies d’intensification adaptées, impact de la structuration géométrique, choix des dimensions caractéristiques permettant une opération sûre, problématique de la transition batch-continu
  • problem-based learning: la synthèse de Grignard développée par Merck
  • étude de cas personnalisés (2/3)

3ème journée :

  • intensification des procédés de séparations : analyse de cas d’études
  • méthodologie d’intensification des procédés, basée sur l’analyse des limitations d’un problème, le choix des stratégies les plus appropriées et l’identification des équipements mettant en œuvre ces stratégies. Analyse d’un cas d’étude
  • étude de cas personnalisés (3/3)

____________________

  • Cours interactifs avec de nombreux exemples industriels concrets.
  • Questionnaires à choix multiples d'auto-évaluation permettant de vérifier ses propres acquis des points importants.

 

  • La formation aborde une palette large de nouvelles technologies et présente des pistes pour le développement de technologies innovantes permettant de répondre au cahier des charges d'une problématique donnée.
  • Un travail en groupe sur des cas réels est prévu.

 

 

Et avant / et après

Prérequis :

  • connaissances en Génie des Procédés
  • phénomènes de transfert (chaleur, matière, multiphasique)
  • calcul des réacteurs et des séparateurs

Public concerné :

  • techniciens et ingénieurs des industries chimiques

Contactez-nous !

Posez-nous toutes vos questions, nous y répondrons dès que possible.

Lire les témoignages des anciens participants

Donnez votre avis

VOUS ETES ?

Choisissez votre profil