Catalogue des formations de l’Université de Lorraine

Licence Etudes franco-allemandes

Licence mention LLCER (Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales), parcours type Etudes franco-allemandes

La licence LLCER-Etudes franco-allemandes, c’est :

  • Un cursus bi-national, se déroulant alternativement à Metz et à Sarrebruck, avec un groupe bi-national (français et allemand) de 25 à 30 étudiants seulement
  • La possibilité d’obtenir un double diplôme (licence française/bachelor allemand), soutenu par l’UFA (Université franco-allemande)
  • Une orientation vers la communication et la coopération transfrontalières, avec des enseignements portant sur la langue et la culture allemandes (civilisation, politique, cinéma, littérature, médias, système juridique), sur les styles de communication en France et en Allemagne, sur le droit et l’économie, sur une deuxième langue vivante
  • Une formation ouverte sur des débouchés à l’international
  • Une formation tournée vers l’Allemagne, premier partenaire économique et commercial de la France (d’ici 2025, 300.000 postes environ, ouverts aux francophones, seront à pourvoir au Luxembourg, en Sarre et en Rhénanie-Palatinat) et acteur géopolitique majeur en Europe
  • Un département d’études franco-allemandes dynamique (mise en oeuvre de projets culturels, atelier cinéma allemand, etc.) et à taille humaine (effectifs limités, équipe éducative proche des étudiants) et un service de l’université, le Cfalor, dédié aux formations franco-allemandes
  • Une association étudiante dynamique, L’Amicale

Détails sur cette formation

Niveau d'accès Bac ou équivalent
Localisation Metz et agglomération
Modalités d'études Présentiel
Laboratoire(s) de recherche associé(s) CEGIL - Centre d'études germaniques interculturelles de Lorraine
Nom officiel Licence mention LLCER (Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales), parcours type Etudes franco-allemandes
Stage Oui
Eligible au Compte Personnel de Formation Oui
Contact(s) all-mz-scolarite-contact@univ-lorraine.fr
Mention LLCER - Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales

Description

La licence LLCER-Etudes franco-allemandes, c’est :

  • Une formation apportant, pour les étudiants francophones, une très bonne compétence en langue allemande, des savoir-faire communicationnels, une connaissance approfondie de l’Allemagne, de la France et de l’aire Saar-Lor-Lux dans les domaines culturel, politique, économique et juridique
  • Une étape permettant généralement d’évoluer vers une poursuite d’études réussie (masters, écoles) dans des domaines variés : interculturalité, relations internationales, affaires européennes, traduction, tourisme, culture, journalisme, métiers du livre, etc. En particulier, un master trinational (Allemagne-France-Luxembourg) est proposé par l’université de Lorraine dans la continuité de la licence.
  • Des enseignements théoriques 
  • Des enseignements méthodologiques 
  • Des enseignements pratiques (initiation à l’infographie, au multimédia, au webdesign) et de la pré-professionnalisation, en particulier grâce au stage obligatoire en Allemagne de 8 semaines minimum
  • Des certifications en informatique (c2i) et en langue (CLES)
  • Une mobilité facilitée pour l’année d’étude en Allemagne (bourse d’études, accès aux banques de stages et d’emplois de l’Université franco-allemande)
  • Un accompagnement de l’étudiant :
    -  tout au long de ses études : suivi personnalisé, grâce à la taille réduite de chaque promotion
    -  dans la construction de son projet d’études et de son projet professionnel : PPP « Projet personnel et professionnel », tables-rondes ou conférences animées par des professionnels, SOIP (Service d’orientation et d’insertion professionnelle)

Tout savoir sur cette formation

3 années : L1 (1ère année de licence), L2, L3, soit 6 semestres (de S1 à S6)
1 semestre = 30 crédits européens (ECTS European credits transfer system) 

Volume horaire hebdo moyen : environ +/- 22 heures

CM : cours magistral
TD : travaux dirigés
 
Langue vivante 2 :
1 au choix parmi :
- Niveau « confirmé » : anglais, espagnol, italien 
- Niveau « débutant » : chinois, néerlandais, suédois
 
Alternance de la scolarité à Metz et à Sarrebruck :
- 1ère année, les étudiants français sont à Metz et les étudiants allemands à Sarrebruck.
- 2ème année, tous les étudiants sont à Metz.
- 3ème année, tous les étudiants sont à Sarrebruck.

Consulter le programme de la licence

  • Communiquer efficacement à l’oral et à l’écrit en allemand et en français, dans des situations variées et pour des publics divers
  • Rechercher et analyser par une démarche critique des documents ou des interactions culturelles/linguistiques
  • Interagir de façon appropriée dans un contexte international ou multiculturel
  • Traduire des documents de natures et longueurs variées de l’allemand vers le français et du français vers l’allemand

Inscription en L1 pour les futurs bacheliers :

  • 1ère étape  : Candidature de la mi-janvier à la mi-mars sur le site www.univ-lorraine.fr à partir de janvier.
  • 2ème étape : Entretien avec un jury franco-allemand en mai
  • 3ème étape : Si la candidature est retenue, confirmation de l’inscription, obligatoire, dès les résultats du bac sur : www.univ-lorraine.fr

Assez fréquemment des étudiants de pays tiers ayant une bonne maîtrise du français et de l'allemand sont  admis.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter la responsable pédagogique par mail:
simone.orzechowski@univ-lorraine.fr

Les droits d’inscription aux diplômes nationaux sont fixés annuellement par arrêté ministériel. Consultez le détail.

Les étudiants français ne paient pas de droits d'inscription en Allemagne.

Les compétences interculturelles et linguistiques sont au cœur de la licence LLCER Etudes franco-allemandes. Cela se traduit pour les étudiants par l'obligation d’aller passer une année dans l’université étrangère partenaire (université de Lorraine, à Metz pour les étudiants germanophones, université de la Sarre, pour les étudiants francophones). Cette mobilité est facilitée par :

- l’octroi d’une bourse mensuelle de 270 euros 
- l’accès aux banques de stages et d’emplois de l’Université franco-allemande

Et avant / et après

Certaines conditions favorisent la réussite en licence LLCER-Etudes franco-allemandes :

  • Etre titulaire (ou futur titulaire) d’un bac général, du DAEU A, d’un Abibac ou d’un diplôme admis en dispense du bac ;
  • Avoir un bon, voire un très bon niveau en allemand (au minimum, niveau B2 du Cadre européen commun de référence pour les langues) ;
  • Avoir un réel intérêt pour l’Allemagne, qui se traduit par une curiosité pour sa culture, son actualité et son histoire ;
  • Avoir des aptitudes littéraires, concrétisées par une pratique de la lecture (littératures française et allemande, etc.) et par une aisance rédactionnelle ;
  • Avoir des capacités d’analyse et de synthèse ;
  • Avoir des aptitudes à la traduction (thème et version), développées en s’entraînant régulièrement (à l’aide d’éditions bilingues et commentées d’œuvres littéraires classiques ou contemporaines).
La réussite au diplôme en fonction du bac :

20 % des étudiants entrés dans cette filière en première année obtiennent une licence, en 3 ou 4 ans. Cette proportion passe à 39 % si l’on considère les étudiants qui se présentent aux examens. Le type de baccalauréat influe sur la réussite au diplôme. 44 % des bacheliers généraux obtiennent cette licence en 3 ou 4 ans.

Réussite au diplôme en fonction du type de bac

  Parmi l’ensemble des étudiants inscrits Parmi les étudiants présents aux examens
Bac général 39 % 53 %
Dont Bac ES 40 % 54 %
Dont Bac L 28 % 45 %
Dont Bac S 37 % 52 %
Bac technologique 9 % 19 %
Bac professionnel 3 % 8 %
Total 22 % 32 %

Source : Etude 'Trajectoires et réussites en licence 2018' - OVU - DAPEQ - UL

Population observée : Etudiants entrés pour la première fois dans cette licence en 2014 ou 2015.

Le profil des étudiants inscrits en 1ère année : 

Les étudiants de première année se répartissent de la manière suivante (primo-entrants entre 2013 et 2016) :

  • Bac ES : 21%
  • Bac L : 30%
  • Bac S : 20%
  • Bac technologique : 13%
  • Bac professionnel : 07%

 

Le taux de passage en 2ème année : 

34 % des étudiants entrant pour la première fois en L1 accèdent à la deuxième année l’année suivante. Cette proportion passe à 62 % si l’on considère les étudiants qui se présentent aux examens.

Taux de passage en 2ème année

  Parmi l’ensemble des étudiants inscrits Parmi les étudiants présents aux examens
Bac ES 31 % 64 %
Bac L 46 % 66 %
Bac S 35 % 67 %
Bac technologique 20 % 43 %
Bac professionnel 10 % 28 %
Total 34 % 62 %

Source : Etude 'Trajectoires et réussites en licence 2018' - OVU - DAPEQ - UL

Population observée : Etudiants entrés pour la première fois dans cette licence entre 2013 et 2016.

Poursuite d’études :

La licence est avant tout une étape permettant d’évoluer vers une poursuite d’études.

> A l’université :
Les filières sélectives de spécialisation :
- à l’issue de la L3 : les masters (en 2 ans)
- à l’issue de la L2 : les licences professionnelles (en 1 an)
Eventuellement, les préparations de concours :
- de l’enseignement (primaire, secondaire, supérieur)
- administratifs
- des bibliothèques
> En école : école de traduction (niveau très élevé en 2 langues et master conseillés), école de journalisme, IEP (Institut d’études politiques)


Débouchés :

Même si la licence est généralement une étape permettant d’évoluer vers une poursuite d’études, les compétences acquises peuvent être des atouts pour certains emplois de niveau techniciens supérieurs ou cadres moyens.
 
Secteurs :
-  Relations internationales - affaires européennes
-  Commerce international
-  Information, communication, journalisme, médias
-  Traduction/correction/interprétariat
-  Secrétariat bilingue / trilingue
-  Culture, patrimoine, tourisme
-  Métiers du livre : bibliothèques, documentation, édition
-  Fonction publique (en particulier, fonction publique territoriale, filière culturelle)
-  Enseignement primaire, secondaire, supérieur
-  Recherche

Exemples de métiers visés, soit au niveau L, soit après une spécialisation et/ou réussite à un concours (voir poursuite d’études) :
-  Chargé-e de mission affaires et projets européens ; Chargé-e de mission aux relations internationales ; Chargé-e de mission programmes européens
-  Traducteur/trice-interprète ; Traducteur/trice littéraire
-  Journaliste
-  Chargé-e de communication

Découvrez les résultats des enquêtes sur le devenir des étudiants diplômés de cette formation menées par l'observatoire de la vie universitaire.

La validation des acquis de l'expérience permet l'obtention de tout ou partie d'un titre ou d'un diplôme. En savoir plus.

Contactez-nous !

Indiquez ici votre situation actuelle et vos questions sur cette formation.

VOUS ETES ?

Choisissez votre profil