Catalogue des formations de l’Université de Lorraine

Master Bilangue - biculture, traductologie/traduction

Master mention Langues et Sociétés, parcours type Bilangue - biculture, traductologie/traduction

Formation linguistique et culturelle large centrée sur la compétence en traduction. Les compétences attendues sont la maîtrise de deux langues et deux cultures ainsi que la capacité à analyser des problèmes de traduction divers – avec focalisation sur l’interculturel - et à traduire des types de textes variés (écrits, à support audio-visuel, etc.).

Langue A : anglais (obligatoire)

Langue B : arabe, allemand, espagnol, italien ou russe

A noter : le niveau C1 de certification européenne est exigé en langues étrangères et en français pour les candidats étrangers.

Détails sur cette formation

Niveau d'accès Bac+4, Bac+3
Localisation Nancy et agglomération
Modalités d'études Présentiel
Laboratoire(s) de recherche associé(s) LIS - Littératures, Imaginaire, Sociétés, Crem - Centre de recherche sur les médiations, CEGIL - Centre d'études germaniques interculturelles de Lorraine, IDEA - Théories et Pratiques de l'Interdisciplinarité Dans les Etudes Anglophones, CERCLE - Centre de Recherche sur les Cultures Littéraires Européennes : France, Europe Centrale, Europe Orientale
Nom officiel Master mention Langues et Sociétés, parcours type Bilangue - biculture, traductologie/traduction
Stage Oui
Eligible au Compte Personnel de Formation Non
Contact(s) catherine.delesse@univ-lorraine.fr
Mention Langues et sociétés

Description

Le master Langues et sociétés (tous parcours-types compris) vise à former des étudiants spécialistes d’une ou deux langues vivantes autres que le français et de leurs cultures, à un niveau de C2 à locuteur natif (selon les langues) dans le cadre commun de référence européen.

Outre les compétences linguistiques, le master Langues et sociétés permet d’acquérir des compétences transversales (capacité à réfléchir et disserter, en français et en langue étrangère, à l’oral et à l’écrit, sur un sujet culturel ; compétences en culture générale et spécifique, en recherche et traitement de documentation, en analyse de documents littéraires ou historiques, en méthodologies diverses, en processus d'interculturalité…) que les diplômés pourront mettre en œuvre dans la vie professionnelle active, dans la fonction publique comme dans les entreprises.

Les débouchés directs sont ciblés vers l’enseignement, la traduction, l’interculturel, les relations internationales, le tourisme, le journalisme, les métiers de la culture. Près de 20 % des étudiants poursuivent leurs études (inscription en doctorat ou écoles de traduction ou de journalisme), passent des concours de la fonction publique.

Tout savoir sur cette formation

  • Communiquer efficacement à l’oral en langue étrangère et en français dans des situations variées et pour des publics divers : en développant  la correction et la fluidité de l’expression orale; en s’adaptant à la situation de communication et à ses interlocuteurs; en mobilisant les ressources et supports adéquats; en faisant appel à la communication non-verbale adéquate.
  • Communiquer efficacement à l’écrit en langue étrangère et en français dans des situations variées et pour des publics divers : en développant les compétences linguistiques écrites nécessaires à ces situations de communication ;en s’adaptant à la situation de communication et à ses interlocuteurs ; en mobilisant les ressources et supports adéquats ; en étant capable de mettre en valeur les informations principales.
  • Rechercher et analyser par une démarche critique des documents ou des interactions culturelles / linguistiques : en mobilisant des savoirs socio-culturels et sociolinguistiques ; en étant capable de trouver, synthétiser, restituer et analyser des documents ou interactions complexes.
  • Interagir de façon appropriée dans un contexte international ou multiculturel en sachant s’adapter à ses divers interlocuteurs ; en prenant du recul sur sa propre langue et sa propre culture.
  • Traduire des documents de natures et longueurs variées de la langue étrangère vers le français, et du français vers la langue étrangère en mobilisant ses connaissances linguistiques et culturelles ; en sélectionnant les outils et ressources adaptés

Les droits d’inscription aux diplômes nationaux sont fixés annuellement par arrêté ministériel. Consultez le détail.

Et avant / et après

Titulaire d'une L3

  • Interprète ; Interprète de conférence/de liaison
  • Traducteur littéraire / assermenté/de sous-titres de films
  • Traducteur / adaptateur de webzines européens
  • Secrétaire / assistant de direction bilingue ou trilingue
  • Linguiste d’écoute pour l’armée

La validation des acquis de l'expérience permet l'obtention de tout ou partie d'un titre ou d'un diplôme. En savoir plus.

VOUS ETES ?

Choisissez votre profil