Catalogue des formations de l’Université de Lorraine

Master Sciences Sociales, parcours-type Innovation culturelle et sociale

Master mention Sciences Sociales, parcours type Innovation culturelle et sociale (ICS)

Le parcours ICS est un des deux parcours du Master de Sciences Sociales.

1. Qu'est-ce que le Master de sciences sociales ?

Le Master est structuré autour de la recherche en Sciences Sociales et à la préparation à une même famille de métiers dont les domaines d’intervention sont à l’intersection du social, du culturel, de l’économique et du politique. Cette formation est centrée sur l’analyse des grandes questions du monde contemporain notamment autour des nouvelles pratiques sociales, de l’inclusion sociale et de la culture démocratique.

Cette formation s’adresse aux étudiants issus d’un cursus de sociologie ou d’humanités et potentiellement d’autres disciplines en sciences humaines et sociales en fonction de l’adéquation de leur formation antérieure au Master. Elle est ouverte également aux professionnels grâce à la formation continue et la VAE.  Un examen individualisé approfondi est effectué pour évaluer cette adéquation.

Le Master offre une formation à la fois théorique et empirique aux étudiant-e-s en en les accompagnant dans l’acquisition d’un outillage méthodologique et analytique pointu à partir d’une formation spécifique sur deux parcours types :  

  • Innovation culturelle et sociale (ICS)
  • Ingénierie et expertise des politiques sociales (IEPS)

2. Le parcours Innovation Culturelle et Sociale (ICS)

Le parcours ICS offre une spécialisation dans les domaines du développement territorial, dans l’animation de la vie locale et associative, l’accompagnement de dispositifs innovants (patrimonialisation, mixité sociale, requalification, insertion professionnelle). La professionnalisation est axée sur la conception de démarches d’intervention socioculturelle et interculturelles innovantes autour d’enjeux multiples : inclusion sociale, citoyenneté active, prévention et médiation, dynamique de quartier. Avec les populations et en lien avec les acteurs associatifs et les acteurs publics, il s’agit de produire de nouveaux savoirs et de nouvelles méthodes pour co-construire des dispositifs permettant d’accompagner, de développer, et de pérenniser les initiatives citoyennes. L'activité s'exerce au sein de structures décentralisées, de collectivités locales, de centres culturels ou socioculturels, de foyers d'hébergement, d’associations, d’ONG, de structures syndicales, d’entreprises. L’organisation pédagogique vise un meilleur adossement à la recherche autant qu’un meilleur ajustement au marché du travail et à ses évolutions.

Il s’agit d’offrir une formation de haut niveau permettant aux étudiants d’acquérir :

  • Des savoirs fondamentaux et des méthodes propres aux sciences sociales (enquêtes, diagnostic, conception projet …). Cette acquisition repose sur des cours académiques classiques, des dossiers de cours (dématérialisés ou non), des travaux dirigés intégrant des interventions de praticiens.
  • Des savoirs professionnels en vue de la mise en place de diagnostic territoriaux, d’analyse des publics et des dispositifs ainsi que la coordination de projets
  • A la fois simple et cohérent, le dispositif de formation mobilise plusieurs leviers innovants et participatifs pour favoriser les interactions, la coopération et la co-construction des savoirs :
  • Ateliers pratiques et activités intégratrices afin d’inciter les étudiants à s’organiser et à se coordonner en vue de produire un travail collectif (journées d’études, colloque, tables rondes et rencontres avec des professionnels et/ou des chercheurs, …).
  • Stage et recherches sur le terrain en fonction des centres d’intérêt thématique des étudiants en lien avec des enseignants chercheurs du domaine.
  • Séances de co-production et valorisation des connaissances associant enseignants et étudiants (enquêtes, diagnostics, rédaction de courts articles de vulgarisation, réalisation de blogs, ... )
  • Les étudiants sont accompagnés dans la maturation de leur projet professionnel. Un stage facultatif d’au moins 300 heures en M1 est possible. En M2 les étudiants poursuivent leur projet sous forme de stage de terrain ou en laboratoire.
  • Un mémoire de recherche est demandé en M1 et en M2 afin d’accompagner les étudiant-e-s dans leurs démarches d’acquisition des savoirs théoriques et pratiques de la recherche. La formation est centrée sur l’acquisition de compétences permettant de mener des recherches appliquées et des recherches en sciences sociales menant aux métiers de l’enseignement supérieur, mais aussi au travail dans le domaine des études et prospectives socio-économiques, du management et de la gestion d’enquêtes, de l’étude des publics et des diagnostics de besoin territoriaux. Elle permet également la mise en place de projets d’innovation culturelle et sociale.

Détails sur cette formation

Niveau d'accès Bac+3, Bac+4
Localisation Metz et agglomération
Modalités d'études Présentiel
Laboratoire(s) de recherche associé(s) 2L2S - Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales
Nom officiel Master mention Sciences Sociales, parcours type Innovation culturelle et sociale (ICS)
Stage Oui
Eligible au Compte Personnel de Formation Non
Mention Sciences sociales

Description

Le parcours ICS est un des deux parcours du Master de Sciences Sociales.

  1. Qu'est-ce que le Master de sciences sociales ?

Le Master est structuré autour de la recherche en Sciences Sociales et à la préparation à une même famille de métiers dont les domaines d’intervention sont à l’intersection du social, du culturel, de l’économique et du politique. Cette formation est centrée sur l’analyse des grandes questions du monde contemporain notamment autour des nouvelles pratiques sociales, de l’inclusion sociale et de la culture démocratique.

Le master Sciences Sociales est adossé au Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales (2L2S). Privilégiant la pluridisciplinarité, ce master s’appuie sur une tradition de recherches mobilisant une lecture croisée de différentes disciplines (sociologie, anthropologie, philosophie, géographie, art, histoire, économie et dans, une moindre mesure, droit et gestion).

L’acquisition des savoirs pratiques fondamentaux suppose une immersion professionnelle au travers de stages de terrain (associations, collectivités locales, entreprise de l’économie sociale et solidaire …)  ou en laboratoire.

Cette formation s’adresse aux étudiants issus d’un cursus de sociologie ou d’humanités et potentiellement d’autres disciplines en sciences humaines et sociales en fonction de l’adéquation de leur formation antérieure au Master. Elle est ouverte également aux professionnels grâce à la formation continue et la VAE.  Un examen individualisé approfondi est effectué pour évaluer cette adéquation.

Le Master de Sciences Sociales offre la possibilité d’une intégration professionnelle ou d’une poursuite d’études en Doctorat notamment en sociologie.

Le Master offre une formation à la fois théorique et empirique aux étudiant-e-s en en les accompagnant dans l’acquisition d’un outillage méthodologique et analytique pointu à partir d’une formation spécifique sur deux parcours types :  

  • Innovation culturelle et sociale (ICS)
  • Ingénierie et expertise des politiques sociales (IEPS)
  1. Le parcours Innovation Culturelle et Sociale (ICS)

Le parcours ICS offre une spécialisation dans les domaines du développement territorial, dans l’animation de la vie locale et associative, l’accompagnement de dispositifs innovants (patrimonialisation, mixité sociale, requalification, insertion professionnelle). La professionnalisation est axée sur la conception de démarches d’intervention socioculturelle et interculturelles innovantes autour d’enjeux multiples : inclusion sociale, citoyenneté active, prévention et médiation, dynamique de quartier. Avec les populations et en lien avec les acteurs associatifs et les acteurs publics, il s’agit de produire de nouveaux savoirs et de nouvelles méthodes pour co-construire des dispositifs permettant d’accompagner, de développer, et de pérenniser les initiatives citoyennes. L'activité s'exerce au sein de structures décentralisées, de collectivités locales, de centres culturels ou socioculturels, de foyers d'hébergement, d’associations, d’ONG, de structures syndicales, d’entreprises. L’organisation pédagogique vise un meilleur adossement à la recherche autant qu’un meilleur ajustement au marché du travail et à ses évolutions.

Il s’agit d’offrir une formation de haut niveau permettant aux étudiants d’acquérir :

  • Des savoirs fondamentaux et des méthodes propres aux sciences sociales (enquêtes, diagnostic, conception projet …). Cette acquisition repose sur des cours académiques classiques, des dossiers de cours (dématérialisés ou non), des travaux dirigés intégrant des interventions de praticiens.
  • Des savoirs professionnels en vue de la mise en place de diagnostic territoriaux, d’analyse des publics et des dispositifs ainsi que la coordination de projets

A la fois simple et cohérent, le dispositif de formation mobilise plusieurs leviers innovants et participatifs pour favoriser les interactions, la coopération et la co-construction des savoirs :

  • Ateliers pratiques et activités intégratrices afin d’inciter les étudiants à s’organiser et à se coordonner en vue de produire un travail collectif (réalisation de journées d’études ou colloque, tables rondes et rencontres avec des professionnels et/ou des chercheurs, …).
  • Formation à la recherche par la recherche autour de projets d’études encadrés par les enseignants-chercheurs plaçant les étudiants en situation réel dans le cadre de véritables programmes de recherche.
  • Stage et recherches sur le terrain en fonction des centres d’intérêt thématique des étudiants en lien avec des enseignants chercheurs du domaine.
  • Séances de co-production et valorisation des connaissances associant enseignants et étudiants (enquêtes, diagnostics, rédaction de courts articles de vulgarisation, réalisation de blogs, ... )

Les étudiants sont accompagnés dans la maturation de leur projet professionnel. Un stage facultatif d’au moins 300 heures en M1 est possible. En M2 les étudiants poursuivent leur projet sous forme de stage de terrain ou en laboratoire.

Un mémoire de recherche obligatoire est demandé en M1 et en M2 afin d’accompagner les étudiant-e-s dans leurs démarches d’acquisition des savoirs théoriques et pratiques de la recherche.

La formation est centrée sur l’acquisition de compétences permettant de mener des recherches appliquées et des recherches en sciences sociales menant aux métiers de l’enseignement supérieur, mais aussi au travail dans le domaine des études et prospectives socio-économiques, du management et de la gestion d’enquêtes, de l’étude des publics et des diagnostics de besoin territoriaux. Elle permet également la mise en place de projets d’innovation culturelle et sociale.

Tout savoir sur cette formation

  • Découvrez le programme complet Ici
  • Assurer le suivi et le management d’un projet, maîtriser les outils de gestion de projets
  • Maitriser des savoirs et savoir-faire universitaires en sciences sociales
  • Concevoir des projets d’intervention dans les domaines de l’action sociale ou culturelle
  • Conduire une intervention
  • Animer et coordonner des projets collectifs
  • Valoriser des initiatives locales

Les droits d’inscription aux diplômes nationaux sont fixés annuellement par arrêté ministériel. Consultez le détail.

Et avant / et après

Après l’obtention d’une licence, vous pouvez poursuivre vos études avec un master qui se déroule en deux ans (M1, M2). Celui-ci vous conduira à un niveau bac+5 si vous obtenez les 120 crédits nécessaires à sa validation.

Ce diplôme vous permet de compléter les connaissances acquises en cursus licence, mais surtout de vous spécialiser dans un domaine particulier en fonction de votre objectif professionnel.

Parcours ICS : coordonnateur/trice de projets culturels ou socioculturels, de la vie associative locale, de projets éducatifs de quartier, chargé(e) du développement des associations, médiateur/trice culturel, gestionnaire d’organisme à vocation culturelle, responsable de structure associative, de maison de quartier, directeur/trice d'équipement socioculturel, de régie de quartier, de maison des jeunes et de la culture, de foyer rural, de maison pour tous etc.

Codes des fiches ROME les plus proches :

  • K1207 Intervention socioéducative
  • K2401 Recherche en sciences de l'homme et de la société
  • K1206 Intervention socioculturelle
  • K1404 Mise en oeuvre et pilotage de la politique des pouvoirs publics
  • K1802 Développement local

La validation des acquis de l'expérience permet l'obtention de tout ou partie d'un titre ou d'un diplôme. En savoir plus.

VOUS ETES ?

Choisissez votre profil