Catalogue des formations de l’Université de Lorraine

Master Contrôle de l'efficacité énergétique - CEE (mention EEA - Electronique, Energie Electrique et Automatique)

Master Mention Electronique, Energie électrique, Automatique, Parcours type : Contrôle de l'efficacité énergétique

La mention de master EEA a pour objectif de former de futurs cadres supérieurs et chercheurs dans des domaines fortement pluridisciplinaires. La forte complexité et l’évolution incessante des technologies dans ces domaines, ainsi que les compétences apportées par les laboratoires supports de la mention, ont nécessairement conduit à proposer huit grandes spécialités, orientées chacune vers un domaine applicatif spécifique : 

  • Parcours-type Conception Systèmes Electroniques et Communicants – CSEC (Metz)
  • Parcours-type Ingénierie des Systèmes Humain Machine – ISHM (Metz)
  • Parcours-type Intelligence-Mesures Energétiques pour Energies Nouvelles - I-MEEN (Metz)
  • Parcours-type Mesure et Traitement de l'Information – MTI (Metz)
  • Parcours-type Capteurs Intelligents et Micro-nano-technologies – CIM (Nancy)
  • Parcours-type Electronique Embarquée – EmB (Nancy)
  • Parcours-type Energie Electrique – EE (Nancy)
  • Parcours-type Contrôle de l’efficacité énergétique – CEE (Nancy)

Détails sur cette formation

Niveau d'accès Bac+3
Localisation Nancy et agglomération
Modalités d'études Présentiel
Laboratoire(s) de recherche associé(s) CRAN - Centre de Recherche en Automatique de Nancy
Nom officiel Master Mention Electronique, Energie électrique, Automatique, Parcours type : Contrôle de l'efficacité énergétique
Stage Oui
Eligible au Compte Personnel de Formation Non
Contact(s) fst-scol-contact@univ-lorraine.fr
Mention Electronique, énergie électrique, automatique

Description

Contrôle de l’Efficacité Énergétique ( CEE)

Le coût croissant de l’énergie et les enjeux environnementaux liés à son utilisation imposent aux exploitants, qu’ils s’agissent d’entreprises industrielles ou de collectivités, d’assurer une gestion optimale de l’énergie qu’ils consomment.

L’automatique, en offrant une panoplie d’outils variés pour améliorer l’efficacité, la flexibilité et la prédictabilité de la consommation de l’énergie, permet la maîtrise des systèmes énergétiques (procédés industriels, chauffage ou climatisation, transport, etc.) et garantit l’optimisation globale de son exploitation. De ce point de vue l’automatique est un acteur important de la transition énergétique et du développement durable.

Le contrôle et la conduite des systèmes énergétiques est une activité qui, pour atteindre un niveau de performances optimales, nécessite des connaissances disciplinaires dans les domaines de l’automatique et de l’énergétique.

Le parcours Contrôle de l’Efficacité Energétique du Master EEA est destiné à former des cadres généralistes à un niveau Bac+5 en les dotant de compétences transversales et complémentaires qui leur permettront de répondre aux missions innovantes liées à la maîtrise de l’impact environnemental et du coût énergétique. Dans le cadre de cette formation, l’accent sera mis principalement sur l’application des concepts de l’automatique à des fins de contrôle de l’énergie dans les bâtiments. Néanmoins, grâce aux compétences très larges dont il disposera, l’étudiant pourra intégrer d’autres secteurs que le bâtiment, tels l’industrie ou les transports.

Le parcours Contrôle de l’Efficacité Energétique se déploie sur les deux années de master :

Au cours du 1er semestre de M1, l’étudiant acquiert une formation générale de base en EEA commune aux autres parcours du site Nancéen et reçoit également des enseignements fondamentaux de l’automatique tels que l’analyse des sytèmes à représentation d’état et la sûreté de fonctionnement. Un renforcement de ses compétences en informatique industrielle est également proposé. Le 2nd semestre du M1 est consacré à l’acquisition de compétences généralistes en automatique avancée et maintenance ainsi qu’ en énergétique avec leurs mise en pratique, notamment à l’aide d’outis de simulation. L’analyse de données et le « Big data » prennent également une place importante en M1.

En M2 La formation académique de l'étudiant s'organisera autour de l'acquisition des compétences opérationnelles bi-disciplinaires en Automatique - Informatique Industrielle (commande avancée, identification, diagnostic, automatisme, réseaux ) , et Energie (optimisation, énergies renouvelables, diagnostic de performances). Les plateformes ( ECOSUR du CRAN et ENERBAT du LERMAB) seront utilisées pour la mise en pratique des compétences théoriques acquises pendant la formation.

L’enseignement des langues et les enseignements professionalisants sont répartis entre le M1 et le M2. Le cursus est jalonné de plusieurs projets, y compris un projet d’initiation à la recherche et un stage de fin d’études destinées à évaluer l’acquisition des compétences et renforcer la professionnalisation des étudiants. Lors du dernier semestre deux UEs (Commande tolérante aux défauts et Systèmes cyber-physiques) présentant un caractère « Recherche » sont proposées aux étudiants.

Les futurs diplômés seront à même d’intervenir en maîtrise d'oeuvre technique et en assistance technique à la maîtrise d'ouvrage sur les projets dans lesquels la valeur ajoutée environnementale et énergétique est déterminante. Ils pourront coordonner des actions portant notamment sur :

 Contrôle , régulation et commande optimale et/ou prédictive,

 Surveillance et Diagnostic,

 Ingénierie de l’exploitation et de la maintenance,

 Gestion intelligente des équipements techniques en intégrant, notamment, des solutions innovantes, basées sur les nouvelles technologies de communication,

 Maîtrise technique et financière des équipements.

Tout savoir sur cette formation

  • Être capable de conceptualiser, organiser et réaliser la gestion globale d’un projet de bout en bout.
  • Être apte à mettre en oeuvre des expériences scientifiques et techniques et présenter des résultats.
  • Être apte à mettre en oeuvre les fondements scientifiques et technologiques de l’EEA, du génie informatique et du traitement du signal
  • Être capable de concevoir des systèmes numériques et/ou communicants
  • Être capable de développer des capacités d’abstraction, de rigueur et d’autonomie au travail

 

Les droits d’inscription aux diplômes nationaux sont fixés annuellement par arrêté ministériel. Consultez le détail.

Et avant / et après

La mention EEA forme des cadres aptes à occuper des postes dans des secteurs d’activité très diversifiés : production industrielle, opérateurs de radiocommunications, services équipementiers, automobile, ferroviaire, gestion énergétique, production et gestion de l’énergie électrique, systèmes électriques et électroniques. 

En particulier pour le Parcours-type Contrôle de l’Efficacité Énergétique : Ingénierie de l’exploitation et de la maintenance, Surveillance et Diagnostic, Maîtrise technique et financière des équipements.

La validation des acquis de l'expérience permet l'obtention de tout ou partie d'un titre ou d'un diplôme. En savoir plus.

VOUS ETES ?

Choisissez votre profil