Catalogue des formations de l’Université de Lorraine

Master Energie et Procédés (EP)

Master Mention Energie, Parcours Energie et Procédés

Le master énergie et procédés est une formation à Bac + 5 dans le domaine de la mécanique, de l’énergie et des procédés équilibre de l’apprentissage entre cours scientifiques, applications pratiques et culture d’entreprise

Insertion professionnelle en ingénierie et/ou dans le secteur Recherche et Développement

Apprentissage de concepts et méthodes (analyse de problème, formalisation et modélisation, simulation, expérimentation, mise en œuvre, évaluation, gestion de projet, veille et communication scientifique et technologique). Enseignements dispensés par des enseignants, des chercheurs et des professionnels du domaine.

Détails sur cette formation

Niveau d'accès Bac+4, Bac+3
Localisation Nancy et agglomération
Modalités d'études Présentiel
Laboratoire(s) de recherche associé(s) LCPM - Laboratoire de Chimie Physique Macromoléculaire, LERMAB - Laboratoire d'Étude et de Recherche sur le Matériau Bois, IJL - Institut Jean Lamour, GREEN - Groupe de Recherche en Énergie Électrique de Nancy, LEMTA - Laboratoire d'Energétique et de Mécanique Théorique et Appliquée, LRGP - Laboratoire Réactions et Génie des Procédés
Nom officiel Master Mention Energie, Parcours Energie et Procédés
Stage Oui
Eligible au Compte Personnel de Formation Non
Contact(s) fst-scol-contact@univ-lorraine.fr
Mention Energie

Description

Parcours « Énergie et Procédés » EP.

Au sein de la mention de master « Énergie » le parcours « Énergie et Procédés » vise également à former des cadres de haut niveau aux compétences affirmées en mécanique, énergétique et génie des procédés. Capables de comprendre et de formaliser des problèmes complexes, riches d’acquis scientifiques et techniques, bénéficiant d’une formation par la recherche, ils seront aptes à l’élaboration et au suivi de projets, montrant leur différence dans les domaines de l’ingénierie, des sciences et techniques, et de l’organisation.

Plus spécifiquement, en complément du parcours ME, la spécialité « Énergie Procédés » s’attache à pousser plus loin les compétences des étudiants sur le couplage énergie procédés lui-même, via notamment une compréhension pointue des procédés de production de l’énergie et de consommation d’énergie, de l’échelle de la molécule à celle du réacteur, en mobilisant des connaissances scientifiques avancées en mécanique et en génie des procédés au service de l’énergie, en s’ouvrant aux problématiques et à la démarche de la recherche et en assimilant la réalité du paysage énergétique mondial d’aujourd’hui, y compris dans ses aspects économiques et environnementaux.

Principalement dispensée en école d’ingénieurs, cette formation met en contact les étudiants du master et les élèves-ingénieurs de Mines Nancy. Ce parcours est orienté « Recherche » et vise à la formation de futurs doctorants en mécanique et énergétique ou génie des procédés et de cadres dans les services R&D des secteurs industriels de l’énergie et des procédés de transformation.

Dans le cadre de la formation de master, un stage de fin d’études est obligatoire durant le semestre S10. Celui-ci d’une durée de 5 à 6 mois se déroule en entreprise ou au sein d’un laboratoire de recherche compte tenu du parcours et de l’orientation choisie par l’étudiant. Ce stage en immersion favorise le développement des compétences par la mise en pratique des connaissances théoriques et des méthodologies de travail acquises au cours de trois premiers semestres. Afin que cet élément essentiel de la formation soit un réel tremplin vers l’insertion professionnelle, un projet préparatoire au stage est organisé durant le semestre S9. En outre, des modules pédagogiques dédiés (communication, rédaction) permettent aux étudiants d’acquérir des connaissances transverses indispensables à leur intégration rapide dans l’entreprise ou le laboratoire d’accueil.

Tout savoir sur cette formation

  • Analyser et comprendre une problématique industrielle ou scientifique en mettant en œuvre des connaissances théoriques et pratiques acquises durant la formation.
  • Formaliser un problème complexe mettant en jeu l’énergie et la mécanique, construire une méthodologie permettant la résolution de ce problème en identifiant les points de blocage et le panel des solutions envisageables.
  • Collaborer efficacement avec les acteurs impliqués dans le déroulement d’un projet industriel ou scientifique associé à une problématique identifiée.
  • Organiser son travail afin d’atteindre, de la manière la plus efficace, une solution à un problème de nature scientifique ou d’ingénierie.
  • Adopter une démarche responsable, respectueuse des protocoles industriels ou scientifiques imposés par la fonction occupée (aspect réglementaires et normatif, éthique scientifique ...).
  • Communiquer à l’aide de supports une ou des informations quant au déroulement d’un projet industriel ou de recherche. Adapter le contenu de cette information au public concerné.
  • Développer ses compétences théoriques et pratique par la mise en situation, l’analyse critique et le retour d’expérience.

Retrouvez toutes les informations sur l'inscription et l'admission en master sur le site de l'Université de Lorraine

Les droits d’inscription aux diplômes nationaux sont fixés annuellement par arrêté ministériel. Consultez le détail.

Le master bénéficie des relations tissées par les écoles d’ingénieurs, qui sont parties prenante de la formation, avec des universités à l’étranger. C’est notamment le cas avec le Canada (UQAC Laval Alberta), les USA (GeorgiaTech, Univ. Cincinnati), le Japon (Kyutech), l’Ecosse (Herriot-Watt Univ.), la Chine (Univ. Polytech. du Nord-Ouest, Xian), le Maroc (Ecole des Mines de Rabat), le Brésil (UFES, Univ. fédérale d’Espirito Santo, Vitoria).

Mentionnons aussi l’accord international de coopération pédagogique entre l’UL et diverses universités du Kazakhstan (Kazakh National University-KazNU Al Farabi et Kazakh National Research Technical University-KazNRTU Satpayev).

Enfin, la politique du master s’inscrit dans celle de la grande région, des rapprochements existent avec l’Université de Liège et l’Université d’Arlon et ils devraient être renforcés à travers les programmes émergents associés à l’ISITE « Lorraine Université d’Excellence ».

Et avant / et après

Les débouchés :

  • Métiers de l’ingénieur et de la recherche pour une insertion en entreprise - grands groupes ou PME – ou en laboratoire et centres R&D.
  • Domaines concernés fonction des spécialités : de l’agro-alimentaire, aux industries spatiales, en passant par  les transports, le nucléaire, la gestion des énergies, la sécurité industrielle, la recherche technologique, les industries chimiques et pharmaceutiques,…

La validation des acquis de l'expérience permet l'obtention de tout ou partie d'un titre ou d'un diplôme. En savoir plus.

VOUS ETES ?

Choisissez votre profil