Catalogue des formations de l’Université de Lorraine

Licence pro Protéines recombinantes

Licence professionnelle mention Bioindustries et biotechnologies, parcours type Protéines recombinantes

La formation a pour mission de former des techniciens de recherche ou des assistants ingénieurs exerçant dans le domaine des biotechnologies appliquées à la santé.

Cette formation a été proposée pour répondre aux besoins des laboratoires de recherche et des entreprises qui utilisent de nouvelles technologies et des techniques de pointe dédiées aux protéines produites par génie génétique.

Le domaine d’activité privilégié des diplômés est celui des protéines recombinantes, plus spécifiquement celui de la production, de la purification, de la caractérisation et de l’utilisation des protéines recombinantes, en particulier, dans un but thérapeutique.

Dans ce contexte, les diplômés pourront être amenés à :

  • 1. construire des systèmes d’expression et de transfert de gènes en utilisant divers outils de biologie moléculaire et de bioinformatique,
  • 2. produire des protéines recombinantes en système bactérien ou eucaryote, dans des cellules de plantes, d’insectes ou dans des cellules animales, en particulier dans les cellules humaines, en mettant en oeuvre des techniques de biologie cellulaire et de biochimie,
  • 3. extraire et purifier les protéines produites en ayant recours à des techniques d’analyses relevant de la biochimie des protéines et de la (bio)chimie analytique par exemple.

Les diplômés s’insèrent immédiatement dans le monde professionnel à l’issue de l’obtention de leur diplôme et ne sont pas destinés à poursuivre leurs études.

Détails sur cette formation

Niveau d'accès Bac+2
Localisation Nancy et agglomération
Modalités d'études Alternance, Présentiel
Laboratoire(s) de recherche associé(s) URAFPA - Unité de Recherches Animal et Fonctionnalités des Produits Animaux, DCAC - Défaillance Cardiovasculaire Aigüe et Chronique, LCPME - Laboratoire de Chimie Physique et Microbiologie pour les Matériaux et l'Environnement, DynAMic - Dynamique des Génomes et Adaptation Microbienne, CALBINOTOX - Composés ALimentaires : BIofonctionnalités et risques NeurOTOXiques, LIBio - Laboratoire d'Ingénierie des Biomolécules, CRAN - Centre de Recherche en Automatique de Nancy, IMOPA - Ingénierie Moléculaire et Physiopathologie Articulaire, LIEC - Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux, IAM - Interactions Arbres / Micro-organismes
Nom officiel Licence professionnelle mention Bioindustries et biotechnologies, parcours type Protéines recombinantes
Stage Oui
Eligible au Compte Personnel de Formation Oui
Contact(s) sandrine.gulberti@univ-lorraine.fr
Mention Bioindustries et biotechnologies

Description

Le but des enseignements intégratifs est de permettre à l’étudiant de mobiliser simultanément plusieurs types de ressources acquises tout au long de ses enseignements théoriques et pratiques. Dans ce contexte, les étudiants sont amenés à réaliser un poster sur un sujet de leur choix par groupes de trois personnes, en relation avec la thématique de la formation (c'est-à-dire les protéines recombinantes). Cet exercice leur permet  :

  1. de réaliser une recherche bibliographique et une synthèse sur le sujet choisi ;
  2. d’élaborer un plan présentant les différents aspects du sujet ;
  3. de mettre en forme les principales idées du projet pour en faire une affiche qu’ils pourront par exemple présenter lors
    des journées portes ouvertes du département.

Il est également demandé aux étudiants de développer un projet scientifique par petits groupes de travail (de 2 à 4 personnes) à la fin de l’ensemble des enseignements théoriques et pratiques, et avant leur départ en stage. Ce projet scientifique doit permettre de répondre à une problématique que les étudiants auront au préalable proposée. Cet exercice est déjà mis en place dans la formation, mais pourrait être plus appliqué et structuré de façon différente, par exemple, pour permettre aux étudiants de développer un protocole expérimental qu’ils devront mettre en oeuvre pour répondre à leur problématique de départ.

Dans ce contexte, les étudiants sont encadrés par un enseignant qui suit leur progression et les aide dans l’élaboration technique du projet. Les étudiants sont évalués sur la pertinence du projet choisi ainsi que sur leur capacité à gérer et mettre en oeuvre les différentes étapes du projet qu’ils doivent mener par l’intermédiaire d’un rapport écrit synthétique et/ou d’une présentation orale devant un jury composé des membres de l’équipe de formation.

Ces enseignements intégratifs ont pour objectif de placer les étudiants dans une situation à laquelle ils peuvent être confrontés dans un contexte professionnel lorsqu’ils seront recrutés par les laboratoires de recherche et développement par exemple. Ce type d’enseignements doit par ailleurs permettre le développement de la réflexion et de l’autonomie des futurs diplômés en leur permettant de mobiliser l’ensemble de leurs compétences pour la réalisation d’un projet scientifique.

Tout savoir sur cette formation

Le programme sera inséré ultérieurement.

- Travailler en équipe autant qu'en autonomie et responsabilité au service d'un projet
- Identifier et sélectionner diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet
- Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation
- Développer une argumentation avec esprit critique
- Gérer un projet à l'échelle de quelques mois
- Intervenir selon un protocole de recherche et de développement en préparant des expérimentations, tests et essais, et/ou en réalisant une mise au point de produits, de techniques ou d'appareillages
- Etre capable de mettre en place les bonnes pratiques d’hygiène et la démarche HACCP (pour maîtriser la qualité des produits)
- Maîtriser les méthodes et les outils (scientifiques, informatiques, etc.) de la recherche et de la R&D
- Appliquer une démarche scientifique et pragmatique
- Communiquer, lire et rédiger des documents techniques en anglais et en français

Si vous êtes futur diplômé d'un bac +2 ou déjà titulaire d’un bac +2, vous devez saisir votre candidature sur E-Candidat (campagne ouverte le 15 mars).
La sélection des candidats s’effectue sur étude de votre dossier (cursus scolaire, motivation et projet du candidat, …)

Les droits d’inscription aux diplômes nationaux sont fixés annuellement par arrêté ministériel. Consultez le détail.

Une certification en langues n’est pas demandée à lentrée dans la formation.Les étudiants qui le souhaitent peuvent sinscrire au TOEIC et le préparer en parallèle de manière optionnelle et complémentaire aux enseignements d’anglais inclus dans la formation.Pour rappel, l’évaluation «TOEIC®ListeningandReadinest la référence de l'évaluation des compétences de compréhension écrite et orale en anglais utilisé dans un contexte professionnel pour les niveaux intermédiaire à avancé.

La LP posde un certain nombre de laboratoires de recherche partenaires à létranger, partenariat qui seffectue principalement dans le cadre de l’accueil des étudiants en stage.Les principaux partenaires de la formation sont des laboratoires localisés dans les pays frontaliers à savoir le Luxembourg et la Suisse. En moyenne, 2 à 3 étudiants de la promotion réalisent leur stage dans des laboratoires étrangers chaque année. Une extension de ce partenariat est envisageable en fonction des demandes des étudiants dans la mesure où nous disposons de contacts antérieurs avec la Grande Bretagne, la Belgique, le Canada et les Etats-Unis.

Alternance

Les étudiants inscrits en formation initiale et enalternance suivent les mêmes enseignements théoriques et pratiques au cours des mêmes périodes (voir calendriers des formations) :

  • des mois de septembre à janvier
  • puis 15 jours au mois de juin, à lissue de leur retour de 1ère période de stage (4 mois).

Les étudiants inscrits en formation initiale sont diplômés au mois de juin alors que les alternants repartent en stage 2 mois (juillet-août) et sont diplômés en septembre.

 

Service scolarité : 03 72 74 71 00
Contrat de professionnalisation

Et avant / et après

La licence professionnelle constitue un débouché pour les personnes ayant validé un niveau bac+2 et possédant des diplômes de :

  1. BTS  Biotechnologies, Bio analyses et contrôle (BAC) ou Analyses de biologie médicale (ABM ; 
  2. DUT Génie biologique, options : Analyses biologiques et biochimiques (ABB) / Industries alimentaires et biologiques (IAB) /  Génie de l’environnement (GE);
  3. Licence 2 ou licence 3 Sciences du vivant (SV), Sciences de la vie et de la santé (SVS) ou Biosciences et ingénierie de la santé (BSIS).
  • Technicien de recherche ou assistant ingénieur, réalisant une veille technologique et un transfert de savoir-faire dans le domaine du génie protéique.
  • Animateur d’une équipe technique et/ou de projets industriels à l’interface entre le personnel technique et les responsables scientifiques de projets.
  • Cadre et/ou responsable technique dans des projets scientifiques menés par les laboratoires de recherche et développement, Responsable de production.

Découvrez les résultats des enquêtes sur le devenir des étudiants diplômés de cette formation menées par l'Observatoire de la vie universitaire.

La validation des acquis de l'expérience permet l'obtention de tout ou partie d'un titre ou d'un diplôme. En savoir plus.

VOUS ETES ?

Choisissez votre profil