Catalogue des formations de l’Université de Lorraine

Licence Sciences pour la Santé

Licence Mention Sciences pour la santé Parcours-type : Bio-Ingénierie et Médicament (BIM); Ingénierie Biomédicale et Ergonomie (IBE); Santé Publique (SP)

 L’objectif principal de la Licence Sciences pour la Santé est de mettre en œuvre une offre de formation présentant une double compétence qui allie :

  • Une connaissance de l’Homme dans sa structure, son organisation et son fonctionnement constituant la dimension biologique, médicale et sociale de la santé de l’Homme.
  • L’acquisition d’outils et de compétences scientifiques et techniques dans différents domaines de l’étude et de l’exploration de la santé de l’Homme.

La Licence Sciences pour la Santé s’organise autour d’un L2 et d’un L3 dont l’objectif est d’apporter aux étudiants des connaissances centrées sur l’Homme et sa santé. Pour cela, l’enseignement est progressif et cohérent, au cours des semestres, dans des domaines pluridisciplinaires qui définissent les sciences pour la santé tels que les sciences biologiques (biochimie, biologie cellulaire et moléculaire, physiologie, physiopathologie, pharmacologie,…), mais aussi les sciences pour l’ingénieur (mathématiques, biophysique, génie électrique,…) et la santé publique.

Détails sur cette formation

Niveau d'accès Bac ou équivalent
Localisation Nancy et agglomération
Modalités d'études Alternance, A distance, Présentiel
Laboratoire(s) de recherche associé(s) APEMAC - Maladies Chroniques, santé perçue et processus d'adaptation, 2L2S - Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales, L2CM - Laboratoire Lorrain de Chimie Moléculaire, CITHEFOR - Cibles thérapeutiques, Formulation et expertise pré-clinique du médicament, IMOPA - Ingénierie Moléculaire et Physiopathologie Articulaire, NGERE - Nutrition-Génétique et Exposition aux Risques Environnementaux, LCPME - Laboratoire de Chimie Physique et Microbiologie pour les Matériaux et l'Environnement, CRAN - Centre de Recherche en Automatique de Nancy, LRGP - Laboratoire Réactions et Génie des Procédés, DCAC - Défaillance Cardiovasculaire Aigüe et Chronique
Nom officiel Licence Mention Sciences pour la santé Parcours-type : Bio-Ingénierie et Médicament (BIM); Ingénierie Biomédicale et Ergonomie (IBE); Santé Publique (SP)
Stage Oui
Eligible au Compte Personnel de Formation Oui
Contact(s) colette.jeandel@univ-lorraine.fr
Mention Sciences pour la santé

Description

Organisation de la formation : 

Le niveau L1 est entièrement mutualisé avec la Licence Sciences de la Vie et constitue le portail d’entrée.

La mention Sciences pour la Santé débute donc au niveau L2 (S3-S4) qui garde un caractère généraliste puisque l’enseignement dispensé est commun à tous les étudiants. Le niveau L3 propose une spécialisation dans un des trois parcours qui le constitue (Ingénierie Biomédicale et Ergonomie (IBE), Bioingénierie et Médicament (BIM), Santé Publique (SP)). Ces parcours-types s’individualisent nettement sans pour autant interdire les passerelles entre eux au cours de l’année.

En S6, un stage intégré au cursus (8 semaines) permet à l’étudiant de mettre en œuvre, dans un cadre professionnel, des connaissances acquises lors de la formation mais aussi de conforter son projet professionnel.

 

Deux dispositifs pédagogiques spécifiques sont mis en place dans la mention : l’alternance et le e-learning.

Le parcours-type IBE en apprentissage est ouvert depuis 2014. A l’heure actuelle, il s’agit de la seule Licence SpS, en France, proposant une partie de sa formation en alternance. L'objectif de la formation en apprentissage est de favoriser l'insertion professionnelle direct à l'issu du L3 dans le domaine des techniques biomédicales hospitalière ou plus généralement de l'instrumentation biomédicale.(Hôpital, clinique, laboratoire, entreprise de l'industrie de la santé). 

Le parcours SP propose son parcours en e-learning destiné, principalement, à des professionnels en activité souhaitant se réorienter professionnellement. Les étudiants en présentiel et les étudiants en e-learning ont exactement les mêmes enseignements, les mêmes TD et les mêmes examens terminaux. Un dispositif d’encadrement est réservé aux étudiants inscrits en e-learning puisqu’ils sont répartis en groupes d'une quinzaine de personnes, avec, pour chaque groupe, un référent qui les accompagne dans leurs apprentissages (échanges sur un forum de groupe, conseils, correction des travaux demandés, que ces travaux soient notés dans le cadre d'un contrôle continu ou non). Une session de regroupement d'une semaine est également prévue au premier semestre.

Pour mener à bien l'enseignement proposé dans la mention Sciences pour la santé, l'équipe pédagogique est une équipe pluridisciplinaire comprenant 52% d’enseignants-chercheurs, 10% d’enseignants-chercheurs ayant une fonction hospitalière, 21% d’enseignants agrégés du secondaire et 17% de professionnels (ingénieurs, chargé de recherche, ergonomes,…).

 

Tout savoir sur cette formation

Consultez le programme de la formation

S3 : 

 

 

Semestre

Tronc commun ou parcours-type

Intitulé des UE

Crédits européens

3

Commun

Biologie cellulaire et moléculaire

6

Commun

Anatomie, Histologie & Physiopathologie

6

Commun

Sciences appliquées 1

6

Commun

Santé et Société

3

Commun

Outils logiciels et matériels (NUMOC)

3

Commun

Communication et PPP

3

Commun

Anglais

3

 

 

L2 (S4) :

 

Semestre

Tronc commun ou parcours-type

Intitulé des UE

Crédits européens

4

Commun

Pharmacologie Générale

3

Commun

Chimie organique : réactivité théorique et expérimentale

3

Commun

Pathologies infectieuses et immunitaires

6

Commun

Sciences appliquées 2

6

Commun

Législation du travail et de la Santé

3

Commun

Quels métiers en Sciences pour la Santé ?

3

Commun

Langage médical et Scientifique

3

Commun

UE libre

3

 

L3 (S5) :

 

Semestre

Tronc commun ou parcours-type

Intitulé des UE

Crédits européens

5

IBE, BIM

Intégration du métabolisme et communication cellulaire

3

IBE, BIM, SP

Qualité et certification

3

IBE

Explorations électrophysiologiques et instrumentation

6

IBE

Biophysique et outils scientifiques du domaine biomédical

6

IBE

Techniques de maintenance biomédicale

6

IBE

Systèmes électroniques biomédicaux

3

IBE, SP

Principes et acteurs en ergonomie 

3

IBE

Ergonomie et analyse d’activité 

3

IBE

Fonction fondamentale des systèmes électroniques

3

IBE

Anatomie du membre supérieur et du rachis

3

SP

Santé des populations et politiques sociales 

6

SP

Concepts et savoirs de base en Santé Publique

3

SP

Approches sociologiques et psychologiques de la santé

3

SP

Droit général, droit de la santé

3

SP

Nutrition et Santé Publique

3

BIM

Toxicologie des médicaments

3

BIM

Signalisation cellulaire en bio-ingénierie et médicament

3

BIM

La chimie du médicament : mise au point et synthèse

3

BIM

Bio-analyses du médicament

3

BIM

Signalisation cellulaire : de la théorie à la pratique

3

IBE, SP, BIM

Outils documentaires, scientifiques et linguistiques

6

IBE, SP, BIM

PPP/Droit du travail et de l’entreprise

3

 

 

L3 (S6) :

 

 

 

Semestre

Tronc commun ou parcours-type

Intitulé des UE

Crédits européens

6

IBE, BIM, SP

Sciences appliquées 3

6

IBE, BIM, SP

Stage et vie en entreprise

9

IBE, BIM, SP

Risques professionnels : impact sur la santé et l’environnement

3

IBE

Conception d’un poste de travail 

3

IBE

Dépense énergétique et activité physique

3

IBE

Méthodologie de l’analyse d’activité 2

3

IBE

Physiologie du travail

3

IBE

Informatique algorithmique et réseaux

3

IBE

Systèmes électroniques biomédicaux

6

IBE

Méthode et pratiques en ingénierie Biomédicale 

3

SP

Actions et évaluation en SP

6

SP

Economie de la Santé

3

BIM, SP

Etudes cliniques, médico et socio-économiques

3

BIM, SP

Prévention des infections associées aux soins

3

BIM

Ethique et réglementation

3

BIM

Sciences pharmacologiques : pharmacodynamie / pharmaco-cinétique

3

 

Depuis plusieurs années, nous bénéficions d’une expérience réussie de mutualisation d’un certain nombre d’enseignements avec :

·         des enseignements disciplinaires ou transversaux de L3 communs à tous les parcours

·         des enseignements mutualisés entre certains parcours de L3 (entre IBE et BIM, entre BIM et SP, IBE et SP)

·         des enseignements mutualisés entre le parcours BIM et les études de pharmacie (3ème année (3DFA) et 4ème année (4DF4) des études de pharmacie),

·         des enseignements mutualisés entre le parcours SP et la 3ème année de Licence AES de l’UL

 

 

 
   
   
   
   
   
   

 

  • Analyser et s’adapter à une problématique de santé humaine

- en mobilisant les concepts scientifiques et technologiques des sciences biologiques, des sciences appliquées et/ou des sciences sanitaires et sociales

- en utilisant les outils méthodologiques adaptés

- en proposant des mesures expérimentales et/ou correctives

  • Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation

- pour s'adapter

- pour prendre des initiatives

- pour se remettre en question

  • Respecter les principes d’éthique et de déontologie au sein de la structure
  • Faire preuve de responsabilité environnementale au sein de la structure
  • Travailler en équipe autant qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet pluridisciplinaire
  • Communiquer professionnellement en français et en anglais

- en utilisant les outils numériques de référence

- en utilisant des registres d'expression adaptés

- en synthétisant les données

- en argumentant avec un esprit critique

Parcours IBE avec une orientation en Ergonomie : Dans le cadre d’une étude ergonomique d’un poste de travail, l’étudiant devra être en mesure :

- d’identifier les différences entre travail réel et travail prescrit en prenant en compte l’organisation du travail

- d’identifier des facteurs de risque en s’appuyant sur des connaissances d’anatomie et de physiologie

- d’évaluer une ambiance de travail en utilisant de façon adéquate les appareils de métrologie et les normes ou recommandations associées

- d’identifier les acteurs de la santé au travail

 

Parcours IBE avec une orientation en Ingénierie Biomédicale : Dans le cadre de la configuration, de l’utilisation et du contrôle de dispositifs bio médicaux, l’étudiant devra être en mesure :

- de s’approprier le fonctionnement des dispositifs bio médicaux à partir de la documentation technique et des connaissances anatomiques et physiopathologiques, pour en informer les utilisateurs et en assurer la maintenance

- d’identifier et participer à la gestion des risques et au suivi des dossiers de matériovigilance

- d’établir, rédiger et assurer la traçabilité des protocoles de maintenance

- d’installer, référencer et effectuer le contrôle qualité de dispositifs bio médicaux en regard de la réglementation

 

Parcours SP : Dans le cadre de l’élaboration d’une action de santé publique, partielle ou globale, l’étudiant devra être en mesure :

- d’identifier les besoins, demandes et réponses de la population étudiée

- d’évaluer à partir des données d’un diagnostic, les priorités de santé sur lesquelles agir

- de proposer un plan d’intervention, en identifier les principales étapes de mise en œuvre

- d’intégrer la démarche évaluative

 

Parcours BIM : Dans le cadre du cycle de vie du Médicament, l’étudiant devra être en mesure :

- manipuler des outils de contrôle et de mesure et en assurer la maintenance courante

- respecter les normes et recommandations en lien avec le développement du Médicament (BPF…)

- identifier et prévenir les risques

Pour une entrée en L2 :

   Entrée de droit :

- étudiants de L1 Sciences du Vivant et de l’Environnement ayant validé 60 ECTS,

- étudiants ayant obtenu l’équivalent de 60 CE (ou la moyenne générale) aux examens sanctionnant les enseignements de la PACES de l’UL et ayant suivi et validé l’UE passerelle « Licence Sciences pour la Santé» proposée au 2ème semestre de la PACES.

  Via l'application e-candidant, pour :

o    les étudiants ayant obtenu l’équivalent de 60 CE (ou la moyenne générale) aux examens sanctionnant les enseignements de la PACES et n’ayant pas suivi ou n’ayant pas validé l’UE passerelle « Sciences pour la Santé».

o    les étudiants ayant validé un L1 en dehors du L1 Sciences du vivant et de l’environnement

o    les étudiants étrangers ou ceux ayant débuté leur cursus post-bac dans d’autres filières (DUT, BTS, CPGE,…) et souhaitant poursuivre leurs études au-delà de la licence (avec VA),

o    des salariés en formation continue (VAP) en fonction de leur domaine professionnel et du choix de leur parcours de Licence. 

 

Pour une entrée en L3 :

·       Entrée de droit pour les étudiants ayant validé 120 CE de la Licence Sciences pour la Santé, de la Licence Sciences du Vivant et de l’Environnement ou encore pour des diplômés d’état d’Infirmière (obtention du DE avant 2009).

·       Via l'application e-candidat pour :

o    les étudiants ayant obtenu un DUT ou BTS

o    les salariés en formation continue (sur VAP)

o    les étudiants français ou étrangers titulaires d’un autre titre ou diplôme admis en équivalence en fonction du parcours choisi.

Les droits d’inscription aux diplômes nationaux sont fixés annuellement par arrêté ministériel. Consultez le détail.

  • Les études à l'étranger sont possibles grâce à :
  • La mise en place d’une convention pédagogique entre l’UL, le CHRU, l’Université de Shangrao et l’Hôpital de Shangrao (Chine) permettant, entre autre, d’accueillir (i) des étudiants qui compléteraient leur cursus chinois par la préparation d’un L3 SpS à l’UL, (ii) des étudiants français inscrits en L3 SpS pour aller faire leur stage en Chine. Cette convention concernerait les étudiants du parcours IBE et BIM.
  • La mise en place d’une convention pédagogique entre l’UL et l’Université de Montréal visant à favoriser des échanges d’étudiants soit pour un semestre d’étude soit pour un stage.

Alternance

Les modalités de mise en œuvre de l'alternance sont les suivantes : 
(i) les étudiants en apprentissage sont présents 21 semaines en formation (CFA et Faculté de Médecine) et 31 semaines en entreprise,
(ii) les cours au CFA sont spécifiques aux apprentis avec des contenus à caractère technique et professionnalisant,
(iii) les cours délivrées à la Faculté de Médecine sont mutualisés en grande partie avec la formation initiale.
Colette Jeandel : 03 72 74 62 57 - contacts pédagogiques : anne.sophie.liovat@univ-lorraine.fr ; pierre.varis@univ-lorraine.fr

Vous êtes employeur et recherchez un alternant ? Téléchargez la fiche de présentation de la formation.

 

3ème année uniquement, parcours-type " ingénierie biomédicale et ergonomie", orientation "ingénierie biomédicale"

Contrat d'apprentissage,Contrat de professionnalisation

Et avant / et après

Certaines conditions favorisent la réussite en licence de Sciences pour la Santé :

  • Etre titulaire (ou futur titulaire) d'un bac général scientifique
  • S'intéresser aux sciences de la vie et vouloir suivre une formation orientée vers les métiers de la santé autres que la PACES
  • S'engager dans des études longues
  • Faire preuve de capacités de rigueur, d'analyse et de synthèse
  • Etre rigoureux et autonome dans son travail

Poursuites d'études

La Licence Sciences pour la Santé permet aux étudiants de poursuivre leurs études en Master relevant du domaine « Sciences, Technologies, Santé » et plus particulièrement les Masters proposés par l’Université de Lorraine (Master Ingénierie de la Santé, Master Santé Publique, Master Santé) ou en Licence professionnelle (LP Bioindustries et biotechnologies Parcours-type Protéines recombinantes ou LP Métiers de la Santé Parcours-type Génétique moléculaire et culture cellulaire).

Débouchés

Bien que l’insertion dans la vie active ne soit pas la finalité de la formation, les compétences acquises par les étudiants diplômés correspondent à de réelles attentes des professionnels : la Licence Sciences pour la Santé s’adresse à des étudiants désireux d’acquérir une compétence dans le domaine de la Santé en dehors des métiers de soignants (études médicales et paramédicales). Ainsi, elle forme les étudiants à devenir des spécialistes dans les domaines parfaitement ciblés:

- de l’ingénierie biomédicale : conception et/ou maintenance du matériel biomédical,

- de l’ergonomie : assistant - ingénieur ergonome en entreprise ou en cabinet,

- de la santé publique : chargé d’étude dans le champ de la santé publique, animateur en prévention et en éducation pour la santé, accès aux concours de catégorie A de la fonction publique

- des sciences du médicament et de la Bioingénierie : entreprises pharmaceutiques, agro-alimentaires, laboratoires de recherche...

La validation des acquis de l'expérience permet l'obtention de tout ou partie d'un titre ou d'un diplôme. En savoir plus.

Contactez-nous !

Indiquez ici votre situation actuelle et vos questions sur cette formation.

VOUS ETES ?

Choisissez votre profil