Catalogue des formations de l’Université de Lorraine

Licence Physique

Licence Mention Physique, Parcours : Mécanique des fluides, Pluridisciplinaire professorat des écoles, Physique fondamentale appliquée, Physique chimie enseignement

La première année est commune aux deux mentions physique et chimie (portail de L1). Le cursus de Licence de Physique propose une formation théorique et pratique, adaptée à une spécialisation progressive vers l’un des parcours suivants :

 

  • Physique Fondamentale et Appliquée (PFA)
  • Mécanique des fluides et énergie (MFE)
  • Physique, Chimie, Enseignement (PCE)
  • Pluridisciplinaire, Professorat des Ecoles (PPE)

Détails sur cette formation

Niveau d'accès Bac ou équivalent
Localisation Epinal, Nancy et agglomération, Metz et agglomération
Modalités d'études Présentiel
Laboratoire(s) de recherche associé(s) IJL - Institut Jean Lamour, LMOPS - Laboratoire Matériaux Optiques, Photonique et Systèmes, CRM2 - Cristallographie, Résonance Magnétique et Modélisations, LCP-A2MC - Laboratoire de Chimie et Physique - Approche Multi-échelle des Milieux Complexes, L2CM - Laboratoire Lorrain de Chimie Moléculaire, LEM3 - Laboratoire d'étude des Microstructures et de mécanique des matériaux, LPCT - Laboratoire de Physique et Chimie Théoriques, IJB - Institut Jean Barriol, LCPME - Laboratoire de Chimie Physique et Microbiologie pour les Matériaux et l'Environnement
Nom officiel Licence Mention Physique, Parcours : Mécanique des fluides, Pluridisciplinaire professorat des écoles, Physique fondamentale appliquée, Physique chimie enseignement
Stage Oui
Eligible au Compte Personnel de Formation Oui
Contact(s) fst-scol-licence@univ-lorraine.fr - scifa-scolarite-contact@univ-lorraine.fr
Mention Physique

Description

Parcours-type « Mécanique des fluides et énergie »

La transition énergétique amorcée en France et mise en œuvre à l’échelle des territoires va créer de nombreux emplois non délocalisables dans le secteur de l’énergie (énergies renouvelables, décentralisation de la production, réseaux de chaleur, rénovation thermique du bâtiment…) et de la mécanique (mobilité durable : automobile, aéronautique, ferroviaire, maritime). Dans le cadre de la formation du parcours de « Mécanique des fluides et Energie », les étudiants doivent acquérir des connaissances théoriques dans plusieurs disciplines dites de base telles que : les mathématiques, la mécanique des fluides et des solides, l’énergétique. Ces apprentissages constituent un socle nécessaire à la poursuite des études et sont déclinés vers des cours plus proches des applications concrètes en lien direct avec la transition énergétique. 

Parcours-type « Pluridisciplinaire, Professorat des Ecoles »

Ce parcours-type offre une pré-professionnalisation pour les étudiants motivés par les métiers de l’enseignement en écoles maternelles et primaires. L'objectif est de proposer, en amont du Master MEEF 1er degré, une préparation adaptée au concours de recrutement de professeurs des écoles. Par exemple, un volume horaire spécifique a été réservé pour le français qui est une cause d'échec récurrente à l'admissibilité des étudiants en sciences. Au-delà de la réussite au concours, une préoccupation importante de la formation sera de donner aux étudiants les compétences dont ils auront besoin pour leur futur métier de professeur des écoles. Ce parcours-type vise à apporter une réponse à une problématique rencontrée à l'échelle du pays, à savoir le trop faible nombre de professeurs du 1er degré possédant une culture scientifique. En comparaison avec les habituelles formations spécifiques à un champ disciplinaire, ce parcours a été volontairement construit pour apporter des connaissances scientifiques générales aussi pluridisciplinaires que possible. Les étudiants seront notamment sensibilisés à la didactique des sciences ; leur culture scientifique n’aura d’utilité pour leur futur métier que s’ils sont capables d’éveiller leurs très jeunes élèves à l’intérêt des sciences. 

Parcours-type « Physique Fondamentale et Appliquée »

Dans le cadre de la formation du parcours de « Physique fondamentale et appliquée », les étudiants pourront acquérir les bases dans la plupart des domaines de la physique actuelle, tant en mécanique quantique, qu’en physique statistique, en physique de la matière condensée ou en relativité. Ces acquis seront aussi complétés par un approfondissement des notions d’électromagnétisme, de mécanique classique et de thermodynamique en plus de parfaire leurs connaissances mathématiques.

 

Parcours-type « Physique, Chimie, Enseignement »

Les étudiants du parcours PCE suivent une formation bi-disciplinaire, à l’interface de la physique et de la chimie. Un équilibre est respecté pour que chacune de ces disciplines soit représentée à hauteur de 50%, dans l’ensemble du cursus. La plupart des enseignements sont pris parmi ceux des mentions Physique et Chimie, qui proposent toutes deux ce même parcours. L’objectif visé reste avant tout la consolidation d’un ensemble de connaissances dans le domaine des sciences appliquées, proche du niveau exigible à la sortie des classes préparatoires aux grandes écoles.

Tout savoir sur cette formation

Les compétences communes à l’ensemble des parcours types de cette formation :

  • Mobiliser les concepts fondamentaux pour modéliser, analyser et résoudre des problèmes simples de physique.
  • Utiliser les appareils et les techniques de mesure en laboratoire les plus courants dans les différents domaines de la physique.
  • Valider un modèle par comparaison de ses prévisions aux résultats expérimentaux et apprécier ses limites de validité.
  • Interpréter des données expérimentales pour envisager leur modélisation.
  • Manipuler les principaux outils mathématiques utiles en physique.
  • Proposer des analogies, faire des estimations d’ordres de grandeur et en saisir la signification.
  • Travailler en équipe autant qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.
  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.
  • Développer une argumentation avec esprit critique.
  • Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.

Infos sur les admissions sur le site www.univ-lorraine.fr à partir de janvier

Les droits d’inscription aux diplômes nationaux sont fixés annuellement par arrêté ministériel. Consultez le détail.

Le cursus Saar-Lor-Lux Bachelor (ou SLLS-B, le Bachelor est le nom allemand pour la licence (L3)) commence pour tous les étudiants, incluant Allemands et Luxembourgeois, à l’Université de Lorraine, site de Nancy. On développe les connaissances de base mais des cours supplémentaires sont dispensés en mathématiques, physique et chimie.

En deuxième année, les étudiants sont accueillis au Luxembourg, où les connaissances de base de la première année sont approfondies et où la physique moderne (celle du 20e siècle) et la physique numérique sont introduites.

La troisième et dernière année du cursus du Bachelor a lieu à l’Université de la Sarre à Sarrebruck. Les étudiants suivent des cours en physique expérimentale (physique des solides, noyaux et particules élémentaires) et en physique théorique (mécanique quantique). Pour la partie pratique, les étudiants font les TP avancés («Fortgeschrittenenpraktikum», en partie dans les labos de recherche de la faculté) et le stage de Bachelor, qui dure six semaines et lors duquel les étudiants présentent leurs résultats dans un séminaire.

A l'issue cette formation, les étudiants obtiennent le niveau du Bachelor Physique de l’Université de la Sarre, du «Bachelor en sciences et ingénierie: spécialisation physique» et de la «Licence en physique et chimie de la matière de la terre: spécialisation physique» dans un diplôme commun.

Pendant toutes ces années, des cours dans la langue du pays d'accueil sont proposés aux étudiants pour améliorer et approfondir les connaissances linguistiques.

La licence peut être prolongée par un « Saar-Lor-Lux Master ».

Contact : Malte Henkel, malte.henkel@univ-lorraine.fr

 Information et candidature : http://ci.physik.uni-saarland.de/

 

Et avant / et après

Le bac S est très fortement recommandé, toutes spécialités confondues

La formation reste exceptionnellement accessible à des bacheliers fortement motivés venant des sections STI2D et STL

Les compétences acquises sont des atouts pour certains emplois de techniciens supérieurs ou d’assistants-ingénieurs, notamment pour divers concours de recrutement de la fonction publique de niveau A.

La formation est adaptée pour tout domaine faisant appel à des connaissances scientifiques générales en physique et/ou en chimie (animation scientifique, information scientifique et technique, journalisme scientifique, …)

Parcours-type « Mécanique des fluides et énergie »

Le débouché est essentiellement le Master « Energie » qui partage la même équipe pédagogique et dont le programme des enseignements a été défini dans la continuité du programme de ce parcours.

Parcours-type « Pluridisciplinaire, Professorat des Ecoles »

Le débouché est le Master MEEF. Ce parcours-type offre une pré-professionnalisation pour les étudiants motivés par les métiers de l’enseignement en écoles maternelles et primaires.

Parcours-type « Physique Fondamentale et Appliquée »

Ce parcours ne vise pas une professionnalisation et le débouché principal est donc la poursuite des études dans un Master de physique. Les connaissances acquises formant une bonne base générale de la physique, le parcours offre donc un accès à des programmes de Master touchant à toutes les branches de l’activité de recherche actuelle en physique.

Parcours-type « Physique, Chimie, Enseignement »

Ce parcours permet aux diplômés de poursuivre avec succès leurs études au sein d’un Master préparant aux concours de recrutement de l’enseignement secondaire (CAPES, Agrégation), de s’insérer dans des filières à la vocation professionnelle plus affirmée (écoles d’ingénieur), ou de poursuivre dans un Master de Physique ou de Chimie.

 

Poursuites d'études en licences professionnelles (1an) :

  • Métiers de l'industrie ; gestion de la production industrielle Parcours-type Technologies et management en métrologie et qualité
  • Métiers de l'industrie : métallurgie, mise en forme des matériaux et soudage Parcours-type Traitement des alliages
  • Métiers de l'instrumentation, de la mesure et du contrôle qualité Parcours-type Acquisition de données, qualification d'appareillages en milieu industriel
  • Conception et contrôle des procédés Parcours-type Automatisme, instrumentation et conduite des procédés
  • Métiers de l'énergétique, de l'environnement et du génie climatique Parcours-types Eco-construction, Eco-conception et Ecogestion des énergies renouvelables, énergie électrique et environnement
  • Qualité, hygiène, sécurité, santé, environnemnt Parcours-type Qualité Sécurité Environnement

 

Découvrez les résultats des enquêtes sur le devenir des étudiants diplômés de cette formation menées par l'observatoire de la vie universitaire.

La validation des acquis de l'expérience permet l'obtention de tout ou partie d'un titre ou d'un diplôme. En savoir plus.

Contactez-nous !

Indiquez ici votre situation actuelle et vos questions sur cette formation.

VOUS ETES ?

Choisissez votre profil