Catalogue des formations de l’Université de Lorraine

Master Bioprocédés

Master Mention Génie des Procédés et des Bio-Procédés parcours type Bioprocédés

Le parcours Bioprocédés du Master GPBP (Génie des Procédés et des Bioprocédés) a pour objectif de former des Doctorants ou Cadres en Recherche et Développement dans des organismes publics et privés (de la start-up aux groupes industriels internationaux), en bureaux d’étude ; en lien avec l’utilisation des procédés biotechnologiques (aliment, environnement, santé et énergie), en France ou à l’étranger.
L'ENSAIA propose 2 orientations :

Détails sur cette formation

Niveau d'accès Bac+4
Localisation Nancy et agglomération
Modalités d'études Présentiel
Laboratoire(s) de recherche associé(s) LRGP - Laboratoire Réactions et Génie des Procédés
Nom officiel Master Mention Génie des Procédés et des Bio-Procédés parcours type Bioprocédés
Stage Oui
Eligible au Compte Personnel de Formation Non
Contact(s) ensaia.contact@univ-lorraine.fr
Mention Génie des procédés et des bio-procédés

Description

Orientation BioIN /

Génie des Bioprocédés Industriels

L’orientation « Génie des Bio-Procédés Industriels » offre aux étudiants une formation généraliste pluridisciplinaire dans le domaine du génie des bioprocédés. Cette formation a pour objectif d’appréhender les problématiques de la mise en œuvre industrielle des bioréactions (cellulaires, enzymatiques) et des bioséparations, de l’échelle de la cellule et de la biomolécule, à l’échelle du procédé de production et de la filière. Elle devra aussi permettre de maitriser les principales approches de modélisation du génie des procédés biotechnologiques permettant la conception et l’optimisation des bioprocédés de production. Les grands secteurs d’application visés couvrent notamment les procédés pour la santé, de la chimie verte, des biotechnologies blanches ou de l’agro-alimentaire.

 

Descriptif pédagogique

La formation dispensée dans l’orientation Bio-In repose conjointement sur :

·      La maîtrise d’un socle de concepts fondamentaux du génie des procédés :

o   Fondamentaux des phénomènes de transport et de transfert (mécanique des fluides) de chaleur et de matière.

o   Principes de conservation de la chaleur et de la matière à l’échelle de l’opération unitaire (bioréacteur / bioséparateur).

o   Description et modélisation des mécanismes réactionnels biologiques.

o   Maîtrise conceptuelle et pratique des spécificités des catalyseurs vivants et des biocatalyseurs (cellules animales, microorganismes, enzymes) ainsi que des spécificités structurelles et des voies de synthèse des biomolécules « produit » ou catalysant la bioréaction (enzymes, acides aminés, protéines recombinantes, antibiotiques, etc…).

 

·      L’intégration des spécificités des biocatalyseurs (vivants ou non) à l’échelle de l’opération unitaire, du procédé de production ou de la filière. Une partie des modules dispensés sera commune aux options « procédés biotechnologiques » et « procédés alimentaires » tandis que l’un des modules sera à choisir parmi trois options.

 

Modules en commun

o   Bioconversion industrielle.

o   Analyse de cycle de vie.

o   Extrapolation et optimisation de bioprocédés.

o   Un projet de recherche réalisé en laboratoire sur une thématique actuelle de recherche.

o   Un projet de dimensionnement visant à concevoir et caractériser une ligne complète de production de biomolécules.

 

Option (1 obligatoire parmi les trois ci-dessous)

o   Génie des procédés alimentaires (procédés séparateurs et procédés émergents en agroalimentaire ; caractérisation des systèmes polyphasiques pour leur mise en œuvre industrielle ; intensification de procédés)

o   Procédés et biomolécules (biomolécules : biosynthèse, extraction, vectorisation et applications ; génie métabolique ; procédés de cultures de cellules animales et végétales).

o   Procédés et bioconversion (génie métabolique ; Procédés de culture de cellules animales et végétales ; Biomolécules : biosynthèse, extraction, vectorisation et applications).

 

Cette formation est complétée par un stage de cinq à six mois, effectué dans un centre de recherches public ou privé ou une industrie dont les activités sont centrées autour de la recherche et du développement. Il permettra aux étudiants d’acquérir une expérience réelle dans ce domaine. Pour les étudiants, il représente à la fois l’aboutissement de leur cursus de Master et leur première véritable occasion d’apprendre « par la recherche ». Il constitue une préparation efficace à la future carrière des étudiants, que celle-ci soit orientée vers le secteur public ou le secteur privé. Le sujet du travail doit être à caractère scientifique ou technologique, il peut être effectué en France ou à l’étranger.

Objectifs professionnels

Projet professionnel académique

Les poursuites d’étude en thèse s’effectuent dans des laboratoires ou centres de recherche, français ou étrangers, de génie des procédés biotechnologiques et alimentaires mais aussi de biologie, biochimie ou d’environnement. De nombreuses offres de thèses sont régulièrement reçues par les responsables du Master, et transmises aux étudiants. A l’issue de cette thèse, les diplômés exercent généralement en tant qu’ingénieurs de recherche dans l’industrie, notamment pharmaceutiques, chercheurs ou enseignants-chercheurs en milieu universitaire.

 

Projet professionnel industriel

Les poursuites professionnelles dans l’industrie offrent de nombreuses perspectives dans les industries biotechnologiques de la santé, de l’environnement, de la chimie, de l’énergie ou de l’alimentaire. Les fonctions généralement exercées par les diplômés sont ingénieur en recherche et développement, ingénieur d’études, chef de projet, chargé d’affaires, consultant, ingénieur de production.

 

 

Informations complémentaires (partenariats)

Les enseignants-chercheurs intervenant dans l’orientation Bio-In profitent de nombreux partenariats avec des équipes de recherche académiques nationales et internationales dans le domaine des bioprocédés via l’existence de groupements de recherche, de sociétés savantes ou de programmes nationaux et transnationaux. Par ailleurs, des relations formelles et informelles avec le secteur industriel des biotechnologies sont, depuis de nombreuses années, solidement établies en France et à l’étranger.

  

Contact

master-bioin-contact@univ-lorraine.fr

ENSAIA 

2 avenue de la Forêt de Haye
BP 20163
54505 Vandoeuvre-lès-Nancy - France

 

Pré-requis

Les compétences requises pour une inscription dans l’orientation Bio-In sont :

·    Des connaissances basiques ou avancées en génie des procédés : phénomènes de transfert et de chaleur, génie des bioréacteurs, concept d’opération unitaire.

·      Des connaissances basiques ou avancées en génie biologique et biochimique : biologie des micro-organismes et des cellules animales, génie enzymatique, biochimie.

Orientation BioWARE /

BIOrefinery engineering of Wood and Agro-REssources (BioWARE)
(Master 2 programme taught in English)

Our planet is facing up the depletion of fossil resources while the overall demand of biomass for food and energy is continuously increasing. For one decade, biomass is considered as an alternative energy source contributing to reduce greenhouse effect. Biomass is also a renewable source of proteins, sugars, and fats, which lead to valuable green chemicals, pharmaceuticals, biosourced materials, i.e. to any bio-wares. Biorefinery engineering consists in designing biomass transformation processes to replace conventional chemical transformation.

The master programme offers skills in biorefinery engineering, while accounting for bioeconomy requirements, for sustainability of the agro- and wood resources and soil availability.
Three graduate engineering schools specialised in agricultural sciences, food, chemistry, wood engineering as well as biotechnology share their expertise and their research laboratories in the field of biorefinery to propose a programme combining advanced research and applications.

Prepare master students to PhD study in the area of wood- and/or agro-resources transformation engineering or to R&D position in the biorefinery industry, or to scientific and technical consultant position in organisation related to bio-economy.

At the end of the programme, students are abe to select suitable biomass and design the most efficient process for sustainable production of chemicals, energy, pharmaceutical, and materials.

The program is divided into three steps : 

Focus on the wood and agro-resources economy and sustainability and the current technology for biorefinery:
               Agro-based resources & wood: characterization & management (9 ECTS)
               Biorefinery: new trends and technologies (4 ECTS)
Presentation of the new trends and latest research knowledges and expertise in biorefinery using eitherAdvanced Chemical processes in biorefinery for chemical and energy production (11 ECTS)
Advanced Bioprocesses in biorefinery for chemical and energy production (11 ECTS)
In both options, the program is built on multidisciplinary individual or group projects (3 ECTS)

The last period is a 5-month master thesis in a research laboratory attached to CNRS or INRA (30 ECTS).
The programme also includes core French course (3 ECTS) in order to allow the master students to become autonomous in the day-to-day life and enjoy French culture.

HOW TO APPLY

A pplications including CV and motivation letter should be sent by mail to: master-bioware-contact@univ-lorraine.fr
Note that each campus (ENSAIA, ENSIC and ENSTIB) prioritizes applications received from partner universities.

Pre-requiste

In order to make the most of this multidisciplinary programme, applicants should have basic knowledges in:

  • Chemistry and biochemistry
  • Process engineering: heat/mass transfer, fluid mechanics, reaction engineering, unit operations,

For the biotechnology orientation: Biology: microorganism, cells, yeast, fungi, enzymes…
For the chemical orientation: Chemical engineering including polymerisation engineering

Carrier
PhD studies
In biotechnology, in chemical engineering in public/private research centres

Placement

R&D department of a Food, Chemical, Pharmaceutical, material industries,
Consultant of in public, para-public of private organisation,
Expert in a design office,…


Contact
master-bioware-contact@univ-lorraine.fr
ENSAIA 
2 avenue de la Forêt de Haye
BP 20163
54505 Vandoeuvre-lès-Nancy - France

 

Tout savoir sur cette formation

Découvrez le programme Ici

Orientation BioIn

 

Scolarité

Organisation

Les cours théoriques et pratiques seront dispensés au sein de l’ENSAIA et de l’ENSIC de Nancy lors d’un semestre de formation académique (S9), complété par un stage de recherche en laboratoire ou en industrie de 6 mois (S10). Ce stage pourra notamment se faire dans un des laboratoires de recherche hébergés par l’ENSAIA et ENSIC, LRGP, LIBIO ou LCPM, qui proposent chaque année un nombre important de sujets, dans des centres de recherches de groupes industriels français ou étrangers, voire dans un laboratoire d’une université étrangère.

 

Modules en commun

o   Bioconversion industrielle.

o   Analyse de cycle de vie.

o   Extrapolation et optimisation de bioprocédés.

o   Un projet de recherche réalisé en laboratoire sur une thématique actuelle de recherche.

o   Un projet de dimensionnement visant à concevoir et caractériser une ligne complète de production de biomolécules.

 

Option (1 obligatoire parmi les trois ci-dessous)

o   Génie des procédés alimentaires (procédés séparateurs et procédés émergents en agroalimentaire ; caractérisation des systèmes polyphasiques pour leur mise en œuvre industrielle ; intensification de procédés)

o   Procédés et biomolécules (biomolécules : biosynthèse, extraction, vectorisation et applications ; génie métabolique ; procédés de cultures de cellules animales et végétales).

o   Procédés et bioconversion (génie métabolique ; Procédés de culture de cellules animales et végétales ; Biomolécules : biosynthèse, extraction, vectorisation et applications).

 

Cette formation est complétée par un stage de cinq à six mois, effectué dans un centre de recherches public ou privé ou une industrie dont les activités sont centrées autour de la recherche et du développement. Il permettra aux étudiants d’acquérir une expérience réelle dans ce domaine. Pour les étudiants, il représente à la fois l’aboutissement de leur cursus de Master et leur première véritable occasion d’apprendre « par la recherche ». Il constitue une préparation efficace à la future carrière des étudiants, que celle-ci soit orientée vers le secteur public ou le secteur privé. Le sujet du travail doit être à caractère scientifique ou technologique, il peut être effectué en France ou à l’étranger.

 

Compétences

En fin de programme de formation, les étudiants auront les compétences pour mettre en œuvre, analyser, modéliser et optimiser des bioprocédés par une meilleure compréhension du fonctionnement cellulaire et/ou enzymatique, de l’opération unitaire (conduite, extrapolation, optimisation) ou du procédé de production dans son ensemble (analyse technico économique, analyse de cycle de vie).

Les droits d’inscription aux diplômes nationaux sont fixés annuellement par arrêté ministériel. Consultez le détail.

http://ensaia.univ-lorraine.fr/fr/content/master-bioprocedes
http://master-gpbp.formation.univ-lorraine.fr/bioprocedes.bioin.html
http://master-gpbp.formation.univ-lorraine.fr/bioprocedes.bioware.html
 

Et avant / et après

Les débouchés du parcours-type BIOPROCÉDÉS :

  • Doctorant ou cadre en Recherche et Développement dans des organismes publics et privés (de la start-up aux groupes industriels internationaux), en bureaux d’étude ; en lien avec l’utilisation des procédés biotechnologiques (aliment, environnement, santé et énergie), en France ou à l’étranger.

Découvrez les résultats des enquêtes sur le devenir des étudiants diplômés de cette formation menées par l'observatoire de la vie universitaire.

La validation des acquis de l'expérience permet l'obtention de tout ou partie d'un titre ou d'un diplôme. En savoir plus.

VOUS ETES ?

Choisissez votre profil