Catalogue des formations de l’Université de Lorraine

Master Traitement Automatique des Langues (TAL)

Master mention Traitement Automatique des Langues

Le TAL est la discipline au cœur des nouvelles applications technologiques et informatiques qui utilisent la langue.

L'objectif théorique du TAL (Traitement automatique des langues) est de produire un modèle informatique qui simule notre capacité à parler et à comprendre les "langues naturelles" comme l'anglais, le français ou le russe. Si cet objectif était pleinement atteint, cela signifierait qu'un ordinateur pourrait converser avec un humain comme s'il était humain.

Étudier le TAL, c'est étudier la linguistique (quelles sont les règles qui définissent une langue ?), l'informatique (comment programmer des modèles qui permettent de convertir des données en texte ou, au contraire, d'interpréter le contenu d'un texte) et les approches formelles (probabilités, statistiques).

La formation est dispensée intégralement en anglais, ce qui permet de préparer les étudiants à un environnement de travail international.

La mention est bâtie sur un unique parcours type : Informatique, langue, parole et connaissances.

Détails sur cette formation

Niveau d'accès Bac+3
Localisation Nancy et agglomération
Modalités d'études Présentiel
Laboratoire(s) de recherche associé(s) LORIA - Laboratoire Lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications, ATILF - Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française
Nom officiel Master mention Traitement Automatique des Langues
Stage Oui
Eligible au Compte Personnel de Formation Oui
Contact(s) karine.weisse@univ-lorraine.fr
Mention TAL - Traitement automatique des langues

Description

La spécialité Traitement Automatique des Langues (TAL) est au confluent de la linguistique et des problématiques d’automatisation du traitement des documents rédigés dans une langue naturelle. Pour cela, les modèles mathématiques et les outils informatiques sont présentés en prise avec leurs applications linguistiques. 

Pour cela, les étudiants suivent des enseignements tant en logique qu’en statistique (les deux grandes orientations du TAL actuel), ainsi que sur les algorithmes et outils conceptuels nécessaires; mais aussi des compétences techniques : les étudiants doivent maîtriser les différents focus thématiques classiques en linguistique (morphologie, syntaxe, sémantique, pragmatique, …), ainsi que les problématiques de gestion des corpus (annotation, structuration, normalisation, etc .). Ces deux aspects, traitement de l’information et gestion des ressources sont primordiaux pour le déploiement de solutions concrètes.

Le TAL a de nombreuses applications : traduction automatique, dialogue humain-machine, résumé automatique, détection d'opinions (e.g. l'auteur de ce texte est il pour ou contre le Brexit ?), apprentissage assisté par ordinateur (e.g., génération automatique d'exercices pour l'apprentissage des langues), simplification de textes pour faciliter l'accès au contenu, etc. C'est un domaine en pleine expansion qui pose des problèmes scientifiques passionnants et a de forts débouchés professionnels dans la recherche, l'enseignement et l'industrie.

La formation repose sur une forte initiation à la recherche, portée dans une UE spécifique, en grande partie mutualisée avec le Master mention Sciences Cognitives qui se retrouve à chaque semestre.

- Lors de la première année, les étudiants doivent réaliser un projet tutoré en groupe restreint sous la direction d’un enseignant-chercheur ou d’un chercheur. Le premier semestre est destiné au choix du sujet, la réalisation d’un travail bibliographique en relation, et l’apprentissage des outils de restitution et présentation des résultats de la recherche (UE 705). Le semestre suivant est dédié à la réalisation d’un travail de recherche et sa restitution effective (UE 805), ce qui permet notamment aux étudiants d’intégrer effectivement les laboratoires de recherche.

- En deuxième année, les étudiants doivent suivre un enseignement relatif aux méthodologies de la recherche, ainsi que la présentation du système académique français (afin qu’ils puissent participer aux différentes campagnes de recrutement de doctorant s’ils le désirent (UE 905). Le second semestre est entièrement consacré à un stage, réalisé au choix de l’étudiant en entreprise ou en laboratoire sous la direction d’un chercheur.

Formation professionnalisante :

Un projet transverse de l'UE 905 poussera les étudiants à reprendre un de leurs projets travaillés durant le semestre et produire un rapport spécifique permettant l’évaluation des compétences. L’objectif est de conduire l’étudiant.e à une analyse de son propre travail vu sous l’angle de l’acquisition des compétences générales reconnues au niveau du master. 

Par ailleurs, le stage de fin de formation (semestre 10) permet d’acquérir une véritable première expérience qui peut se transformer en situation professionnelle. Il donnera lieu à un rapport et une soutenance devant un jury.

 

Tout savoir sur cette formation

Retrouver le programme de la formation sur le site de l'UFR math-Info.

Découvrez le programme des UE Ici

La formation procure aux étudiants une maîtrise transversale tant des problématiques linguistiques de modélisation de la langue que des difficultés techniques informatiques relatives à chaque sous-problème.

  • Analyser un problème devant être traité informatiquement sur des données issues de l’oral et /ou de l’écrit.
  • Savoir recueillir, structurer et représenter des données (son, texte, image, …).
  • Mettre en synergie des connaissances pluridisciplinaires au sein de solutions innovantes.
  • Savoir mettre en œuvre des techniques algorithmiques, d’analyse linguistique, de statistique et de traitement des connaissances.
  • Expliquer et documenter la mise en oeuvre d'une solution informatique.
  • Traduire un problème simple en langage mathématique.
  • Utiliser un langage de programmation pour développer des applications simples d'acquisition et de traitements de données, de commande
  • Développer une argumentation avec esprit critique.
  • Faire preuve d’autonomie et d’initiative.
  • Mener un projet d’envergure en équipe.

L'entrée en Master peut se faire :

  • En première année : L3 MIASHS ou sur dossier pour tout étudiant ayant validé 180 ECTS compatibles MIASHS
  • En seconde année : M1 Traitement Automatique des Langues ou sur dossier pour tout M1 compatible MIASHS

Les droits d’inscription aux diplômes nationaux sont fixés annuellement par arrêté ministériel. Consultez le détail.

Site web de l'UFR Mathématiques et Informatique de Nancy : http://mathinfo.univ-lorraine.fr/

L'Université de Lorraine participe a deux Master Erasmus Mundus financés par l'Union Européenne : le Master Erasmus Mundus "Language and Communication Technology" (LCT) et le Master Erasmus Mundus EMLex. Dans ces filières d'excellence, les étudiants, sélectionnés au niveau européen, étudient au sein d'un consortium international d'universités, la première année dans l'une des universités du consortium (par exemple à Nancy) et la seconde, dans une autre université du consortium (par exemple, à Malte, Prague ou Saarbrücken).

Erasmus Mundus Language and Communication Technologies. Le consortium est composé de 9 universités : Saarland University in Saarbrücken, (Allemagne - coordinateur), University of Trento (Italie), University of Malta, (Malte), Université de Lorraine (France), Charles University (République Tchèque), University of Groningen (Pays-Bas), Shanghai Jiao Tong University (Chine), University of Melbourne (Australie), The University of the Basque Country, (Espagne).

Erasmus Mundus EMLeX (Lexicographie) qui rassemble 8 Universités européennes et l’université de Stellenbosch (Afrique du Sud). Ce second programme est principalement porté par les Sciences du Langage, avec qui nous mutualisons une part significative d’enseignements.

Accords Erasmus+ avec les Universités de Trento (Italie), Dublin (Irlande) et Osnabruck (Allemagne).

Et avant / et après

Les débouchés à la fin de la formation sont de deux sortes :

  • Intégration dans le monde académique par une poursuite en thèse
  • Intégration dans le monde industriel, soit dans des petites structures à forte composante technologique, soit dans les centres de recherche et développement de grandes sociétés.

Le Master TAL permet aux étudiants d’obtenir un emploi dans le domaine de l’informatique basée sur la langue et l’ingénierie linguistique. Ces postes concernent des entreprises des nouvelles technologies à forte composante d’innovation pour définir et implémenter des services utilisant des données en langue (reconnaissance de la parole, traduction automatique, génération de texte, fouille de texte, web sémantique) et la recherche et le développement ou la recherche académique.

Secteurs d'activités :

  • gestion de documents (catégorisation et structuration de documents textuels) ;
  • gestion de contenu (veille et d’intelligence économique, analyse automatique de formulaires et de textes, visualisation cartographique…) ;
  • interfaces vocales et multimodales (domotique, kiosques et bornes multimédias, solutions embarquées, jeux vidéos et de divertissement) ;
  • applications de support, pédagogiques et de e-learning (apprentissage des langues, aide au handicap)… ;
  • moteurs de recherche intelligents et Web sémantique ;
  • e-business ;...

Types d’emplois accessibles :

  • Ingénieur linguistique ;
  • Linguiste informaticien ;
  • Chef de projet en linguistique informatique ;
  • Terminologue ;
  • Ingénieur Support Linguiste ;
  • Responsable en knowledge management ;
  • Ingénieur d’études ;
  • Ergonome IHM spécialisé dans les systèmes documentaires ;
  • Enseignant-chercheur et/ou chercheur en traitement automatique de la langue, traitement automatique de la parole, traitement de l'information

Codes des fiches ROME les plus proches :

  • M1805 Études et développement informatique
  • K2401 Recherche en sciences de l'homme et de la société
  • K1601 Gestion de l'information et de la documentation
  • M1803 Direction des systèmes d'information
  • H1206 Management et ingénierie études, recherche et développement industriel

Découvrez les résultats des enquêtes sur le devenir des étudiants diplômés de cette formation menées par l'observatoire de la vie universitaire.

La validation des acquis de l'expérience permet l'obtention de tout ou partie d'un titre ou d'un diplôme. En savoir plus.

VOUS ETES ?

Choisissez votre profil